Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE MONDE MINIATURE DE SASGARION
  • : Le monde miniature imaginaire de Sasgarion, qui vit depuis plus de trente ans. Tenté un moment par un diorama classique, une ville miniature au 1/87ème, je suis allé vers quelque chose de plus personnel, foisonnant, sans règles, toujours transformé et renouvelé, mais surtout moins cher ! Bon, c'est aussi, très clairement, une sorte de thérapie, de dérivatif, un moyen de survivre, sans doute...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens

19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 07:38

Résumé de l'épisode précédent :

A peine arrivés en Suisse et en 1927, les mini-gens du Sasgarion ont déjà des problèmes. Croyant que la Cité Volante représente un danger pour son petit pouvoir, le roi Milka attaque le Fort Pontarloos où les savants venus de Montville travaillaient sur la téléportation entre les réalités miniatures...

...Oui, alors, si vous ne suivez pas, là, il faut repartir de l'épisode 32, "Le message de la medium".


Une grande bataille miniature se prépare, pleine de furie, d'explosions et de couleurs chatoyantes (adaptée du film "Alamo", avec quelques phrases sorties de leur contexte). Il ne manque que les bruitages, mais vous pouvez toujours les faire vous-mêmes...

Après tout, nos mini-héros sont revenus à l'époque du cinéma muet...

 

 

Poste principal, 18h10

 

 

SAS35.70 

 

SAS35.71.jpg

 

-      Danlo : Monsieur Pontarloos ! Votre gouvernement refuse de négocier avec nous ! Ils exigent que nous vous ramenions au fort pour vous livrer ! L'armée royale masse des troupes devant votre village, elles peuvent attaquer à tout moment ! Qu'est-ce que ça signifie ?

 

SAS35.72.jpg

 

-      Pontarloos : Commandant Hédrone, il y a bien des années que le roi Milka et ses courtisans laissent libre cours à leur panaroïa. Je ne suis que la victime expiatoire et bien facile de leur courroux.

-      Danlo : Eux disent que leur pays est entouré d'ennemis et que vous les soutenez.

-      Pontarloos : Ce régime faible et geignard aurait bien mérité que des étrangers tels que vous les éclairent un peu... Mais ça me semble assez compromis.

 

SAS35.73.jpg

 

-      Danlo : Je ne sais pas si le royaume va changer ni comment, mais je sais que vous n'y aurez aucune part ! Vpus êtes le bienvenu à bord en tant que scientifique. Mais quel qu'ait été votre projet ici, et le rôle qu'on devait y jouer, vous devrez y renoncer. Nous ne faisons pas de politique. Dans quelques heures, la Cité Volante va décoller et quitter pour toujours ce pays. Le temps d'achever le déménagement pendant la nuit. Je m'assurerai personnellement que... Vous vous sentiez bien à bord.

-      Pontarloos : Votre générosité me va droit au coeur, Commandant... La méchante flèche du destin aussi.

 

 

Frontière franco-suisse, territoire de la commune des Rousses, 18h25.

 

2dk05dx.jpg

 

23hvbk9.jpg

 

Quelque part dans l'herbe, en juin 1927...

 

SAS35.1O.jpg

 

SAS35.12.jpg

 

SAS35.13.jpg

 

SAS35.14.jpg

 

SAS35.15.jpg

 

SAS35.16.jpg

 

SAS35.19.jpg

 

SAS35.18.jpg

 

SAS35.20.jpg

 

SAS35.17.jpg

 

SAS35.21.jpg

 

SAS35.22.jpg

 

SAS35.23.jpg

 

SAS35.24.jpg

 

-       Battez la retraite !

 

SAS35.25.jpg

 

SAS345.27.jpg

 

-      Davy Coquette : Ne tirez plus ! Regardez, ils se retirent.

 

SAS35.26.jpg

 

SAS35.28.jpg

 

SAS35.29.jpg

 

SAS35.30.jpg

 

-      Davy Coquette : Il fera nuit dans deux heures. Ils ne tenteront plus rien avant demain matin.

-      Salicorne : Plusieurs de nos appareils sont en approche. Je vous en prie, venez avec nous, évacuez !

-      Davy Coquette : Merci de votre proposition. Mais je suis confiant. Nous les repousserons aussi demain. Les habitants du village seront alors bien loin d'ici et nous nous sauverons dans la prairie le moment venu.  

 

 

A bord du Sasgarion, conférence des officiers - 20H30

 

SAS35.74.jpg

 

-      Danlo : L'attaque des Mini-Suisses contre le villlage nous enseigne que ce pays n'est décidément pas accueillant pour nous. Dès que possible, une fois le matériel des savants transféré à bord, nous évacuerons Salicorne et son équipe et nous partirons pour un long voyage de recherche dans ce monde inconnu. Madame Enondradel, pouvez-vous nous présenter un rapport sur les services généraux ?

-      Madame Enondradel : L'inventaire est fait en temps réel et il est bon. Mais il y aura un moment où nous manquerons de petits objets de la vie quotidienne qu'il faudra fabriquer nous-mêmes. Pour ce qui est du ravitaillement, nous devrions facilement trouver ce dont nous avons besoin sur notre route. La question la plus délicate est celle des fournitures techniques et des pièces détachées. La maintenance devra recycler au maximum et produire ce qui manquera. Nous préparons un plan dans ce sens.

 

SAS35.75.jpg

 

-      Danlo : Très bien. Il est vital que le vaisseau soit en auto-suffisance dans presque tous les domaines. Nous serons absolument seuls au monde et peut-être pour longtemps... L'armement et la maintenance des 10 Geckos que nous avons sont des priorités. Avec nos nouveaux passagers, l'équipage se monte à 297 personnes. Elles doivent pouvoir vivre et travailler dans une totale sérénité, à défaut d'un luxe total... L'état du vaisseau ?

-      Gytring : Il est opérationnel à 100 %.Les batteries solaires garantissent notre autonomie en situation de consommation normale. Les piles des deux sections énergétiques ont une durée de vie de deux mois environ. Faute de Grands Protecteurs et de prises de courant accessibles pour les recharger, nous devrons le faire nous-mêmes, mais ce sera plus long. C'est notre point faible.

-      Danlo : La Section scientifique devra travailler sur ce problème, Jérôme...

-      Chardonville : J'y ai déjà pensé...

-      Danlo : Bien... Il reste à surveiller de près ce qui se passe dans le village. Dydrar et Hugues décolleront demain matin pour évacuer Salicorne, ses hommes et leur matériel roulant. Merci.

 

 

SAS35.76

 

-      L'Amiral Enondradel : Franchement, Danlo, quelles sont nos chances de rentrer chez nous ?

-      Danlo : Je n'ose même pas poser la question à nos brillants savants... En attendant, nous pouvons nous en rapprocher, d'une certaine manière...

-      Enondrardel : Quoi ? Vous voulez mettre le cap sur Berck ? Ou sur Montville ? Mais il n'y a rien, là-bas, pas dans cette réalité. Et c'est terriblement loin !

-      Danlo : C'est vrai, mais il faut bien donner un but concret à tout le monde. Berck reste un lieu familier pour nous tous. Même si nous n'y trouverons personne de notre espèce, ce sera meilleur pour le moral. Bien sûr, c'est loin. Mais le Sasgarion a déjà fait le voayage, depuis la Savoie, il y a 5 ans ! Vous le commandiez ! Vous ne vous rappelez plus ?

-      Enondradel : ...Et moi qui voulais oublier...

 

 

Zone de loisirs, 23h40

 

SAS35.80.jpg

 

-      Gélagnac : Je n’en reviens pas… Ce matin encore, nous étions si loin… Et tellement… ailleurs… Et je me retrouve avec toi ici.

      

-          Eva : Les mini-gens ont toujours eu une vie compliquée, avec plein de nœuds. Je suis heureuse que vous soyez là, bien sûr, mais surtout heureuse de faire ta connaissance. Parce que ça aurait dû être une chose impossible. Et pourtant, nous sommes là tous les deux, au même endroit, au même moment. Est-ce que ce n’est vraiment que de la science ?... 

 

SAS35.81.jpg

 

-          Gélagnac : Il faut que nous rentrions à Arrochelle. Quand le vaisseau aura décollé pour de bon, nous serons vraiment seuls dans ce monde, livrés à nous-mêmes. Ce ne sera pas facile… Mais nous sommes en famille, maintenant, ça aide... Eeeh, dans deux jours, j'aurai 50 ans !

-       Eva : Et moi, 47 dans une semaine. Mais on fera un tir groupé !... Tu sais, mon p'tit, je n'ai jamais été une mini-femme très familiale, ni même très maternelle. Ma passion pour les mystères de notre existence et la recherche des clés pour les ouvrir m'ont bouffé plus de temps qu'il n'était raisonnable... Garyegon, ton arrière-grand-père, m'en a un peu voulu, sans trop le dire. Il comprenait, et Il m'a laissée mener ma barque... Jusqu'à ce qu'elle dérive par ici... Mais oui, ça doit sûrement aider. Et on va faire du bon boulot ensemble, mon chéri. On va la retrouver, notre dimension !... Dis donc, c'est rudement joli ces mectons mythologiques à poil placés ici !

-      Gélagnac : Les Discoboles ? Oui, très joli. Ils ont été commandés à Arrochelle par les gars de la Section Protéinique, mais je ne sais pas pourquoi.

 

 

 

Devant le village fortifié de Pontarloos, le lendemain, 7h20

 

SAS35.100A.jpg

 

SAS35.31

 

-      Votre Majesté, nous sommes prêts !

-      Roi Milka : Finissons-en ! 

 

SAS35.40.jpg

 

SASG7.jpg

 

-     Davy Coquette : Messieurs... Bonne chance ! Si à un moment vous sentez la lassitude vous gagner, évacuez par les hautes herbes au sud.

 

SAS35.41.jpg

 

SAS35.42.jpg

 

SAS35.43.jpg

 

SAS35.44.jpg

 

-      A l'attaque !

 

SAS35.46.jpg

 

SAS35.45.jpg

 

SAS35.47.jpg

 

SAS35.48.jpg

 

SAS35.49.jpg

 

SAS35.17.jpg

 

SAS35.63.jpg

 

SAS35.64.jpg

 

SAS35.1O

 

SAS35.51.jpg

 

SAS35.50.jpg

 

SAS35.52.jpg

 

SAS35.53.jpg

 

SAS35.54.jpg

 

SAS35.55.jpg

 

SAS35.56.jpg

 

SAS35.11.jpg

 

SAS35.57.jpg

 

SAS35.100B.jpg

 

(Au piano, le Capitaine Detlev Strossenmeier. Inépuisable romantique et pessimiste décalé, il nous interprète, en direct au coeur de la bataille, la chanson de William Sheller : "Un homme heureux")

 

Pourquoi les gens qui s´aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Ils ont quand ils s´en viennent
Le même regard d´un seul désir pour deux
Ce sont des gens heureux

 

SAS35.100.jpg

 

Pourquoi les gens qui s´aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Quand ils ont leurs problèmes
Ben y a rien à dire
Y a rien à faire pour eux
Ce sont des gens qui s´aiment

 

SAS35.101.jpg

 

Et moi j´te connais à peine
Mais ce s´rait une veine
Qu´on s´en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu´ça gêne
De la place pour deux

 

Mais si ça n´vaut pas la peine
Que j´y revienne
Il faut me l´dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l´enjeu
Je veux être un homme heureux

 

SAS35.102.jpg

 
Pourquoi les gens qui s´aiment
Sont-ils toujours un peu rebelles?
Ils ont un monde à eux
Que rien n´oblige à ressembler à ceux
Qu´on nous donne en modèle

 

SAS35.103.jpg

 

Pourquoi les gens qui s´aiment
Sont-ils toujours un peu cruels?
Quand ils vous parlent d´eux
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
Ce sont des choses humaines

 

SAS35.104.jpg


Et moi j´te connais à peine
Mais ce s´rait une veine
Qu´on s´en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu´ça gêne
De la place pour deux

 

SAS35.105.jpg

 

Mais si ça n´vaut pas la peine
Que j´y revienne
Il faut me l´dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l´enjeu
Je veux être un homme heureux

 

SAS35.106.jpg

 

Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heur...

 

SAS35.107.jpg

 

-      Pan !

-      ERRRRRGH !

 

SAS35.108.jpg

 

 

SAS35.59.jpg

 

-      Lieutenant Gywern : Le fort est encerclé et investi ! On ne peut plus les retenir, il faut se replier !

-      Colonel Salicorne : Les Geckos arrivent ! On lève le camp !

 

SAS35.60.jpg

 

  -      Salicorne : Foutu pays !!

 

SAS35.61.jpg

 

 

  Après la bataille...

 

SAS35.FF0.jpg

 

SAS35.FF1.jpg

 

SAS35.FF3.jpg

 

SAS35.62.jpg

 

-      Félicitations, Votre Majesté ! C'est une grande victoire !

-      Roi Milka : Oui, nous avons conquis une coquille vide et notre ennemi n'est plus là ! Il y a de quoi être fier, en effet ! 

 

 

A bord du Sasgarion, 10h45

 

 

SAS35.AA.jpg

 

SAS35.BB.jpg

 

SAS35.CC.jpg

 

SAS35.DD.jpg

 

SAS35.82.jpg

 

  -      Danlo : Les dés sont jetés. Les gardes de la Sécurité sont rentrés, mais il y a 5 blessés parmi eux. Au moins, ils sont tous là. Nous sommes donc libres, le vaisseau est prêt à partir, il n'y a plus à hésiter ! Nos savants travaillent maintenant à nous faire revenir dans notre réalité, si c'est possible... En attendant, le Sasgarion va prendre l'air selon les procédures de discrétion habituelles pour une nouvelle traversée de la France...

 

SAS35.83.jpg

 

-      Danlo : En route ! On décolle, Monsieur Gytring !

 

A SUIVRE...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article

commentaires