Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE MONDE MINIATURE DE SASGARION
  • : Le monde miniature imaginaire de Sasgarion, qui vit depuis plus de trente ans. Tenté un moment par un diorama classique, une ville miniature au 1/87ème, je suis allé vers quelque chose de plus personnel, foisonnant, sans règles, toujours transformé et renouvelé, mais surtout moins cher ! Bon, c'est aussi, très clairement, une sorte de thérapie, de dérivatif, un moyen de survivre, sans doute...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens

14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 07:16

 

  A bord du Sasgarion, la Cité Volante Miniature de la Colonie d'Arrochelle.

 

 

SAS31.1.jpg

 

  -      Docteur Simon : Cité Volante Miniature "Sasgarion", Section médicale, rapport de situation enregistré sur le Journal de bord par le Docteur Gentiane Simon. Cher journal... Nous sommes le 28 février 2O16... Ici, du moins, et nous étions en juin 1927 il n'y a pas si longtemps... Aujourd'hui, nous avons un doute. En réalité, le décompte du temps à l'extérieur du vaisseau n'a plus beaucoup de sens depuis le début de cette étrange et terrible aventure. Nous continuons donc à nous référer au calendrier qui était le nôtre jusqu'à notre départ précipité du Bois de Vincennes. Cela nous rassure dans notre quotidien, et nous n'en sommes plus à déterminer ce qui est normal ou ce qui ne l'est plus... L'équipage poursuit les activités nécessaires à la bonne marche du vaisseau, ce qui nous invite à une polyvalence croissante, tant les tâches sont nombreuses. 206 mini-hommes et 82 mini-femmes errent dans l'immensité d'un monde qui n'est pas fait pour eux et c'est toujours l'Inconnu qui est notre seul horizon... 

 

SAS31.6.jpg

 

-      Docteur Simon : Notre premier contact avec ce mini-peuple mystérieux à la lisière des Vosges avait été catastrophique. Nous devions comprendre ce qui se passait et tenter d'établir un dialogue dans l'espoir d'un peu de compréhension en face. Nous avions déjà pressenti que ces gens possédaient des connaissances importantes et qu'ils étaient bien plus avancés que les Grands de cette époque, l'année 1927. Comment allions-nous être reçus ? Etions-nous une menace ? Eux-mêmes représentaient-ils un danger pour notre communauté naufragée du temps ?

 

 

 SAS37.01.jpg

 

-       Docteur Simon : Le Commandant Hédrone avait mobilisé une équipe de 28 personnes pour l'exploration au sol, autour du lieu où les débris du ballon et de Gecko 7 étaient retombés. Avec les équipages des Geckos et des hélicoptères lancés dans les airs en surveillance, c'était 15 % de la population du vaisseau qui était en mission à l'extérieur. Nous espérions trouver des indices utilisables pour entrer en liaison avec cettte civilisation, peut-être même des survivants. Dès le départ, les surprises et les drames s'enchaînèrent et nous firent prendre davantage encore conscience de notre fragilité...  

 

 

SAS37.02.jpg

 

-      Danlo : Cela reste encore à démontrer, mais il semble bien qu'un faible signal radio ait été relevé juste avant l'explosion. Il y a sûrement des mini-gens dans les environs.

-      Enondradel : Je sais bien, mais est-il vraiment pertinent de perdre du temps dans cette recherche ? Nous avons bien d'autres chats à fouetter. Nous avons fait une cruelle erreur et nous ne savons pas comment les "autres" vont réagir. Le meilleur moyen de ne pas le savoir définitivement est encore de poursuivre notre route. Notre priorité reste les recherches sur la téléportation qui doivent nous ramener chez nous.

-      Danlo : Je ne peux pas m'en aller sans laisser derrière nous une seule pierre qui ne soit pas retournée. La moindre des politesses est de prendre langue avec ces gens. Qui sait, nous aurons peut-être à apprendre des choses d'eux.

 

SAS37.5.jpg

 

-      Pontarloos : Je ne veux pas doucher votre bonne volonté, Commandant, ni sous-estimer les colonies issues du royaume mini-suisse et des royaumes fédérés du Juraguay... Mais il y  a fort peu de chances qu'elles aient évolué à ce point.

-      Chardonville : Ces colonies ont vécu de longue date dans une quasi autarcie, avec peu de contacts entre elles... Vous ne savez pas dans quelle mesure elles ont pu progresser. En revanche, Danlo, l'Amiral a raison. Nous devons garantir la sécurité de nos recherches pour qu'elles aient les meilleures chances d'aboutir, et il ne faut pas traîner !... Maintenant que les installations de Pontarloos ne sont plus activées, qu'il n'y a plus de connexion, même subtile, avec notre monde, il est très possible que le défilement du temps ait repris son cours normal dans les deux réalités... Avec le décalage que l'on connaît : il suffit de voir l'arrière-grand-mère du Professeur Gélagnac et ses collègues...

 

SAS37.4.jpg

 

-      Danlo : C'est à dire ? Quel délai avons-nous ?

-      Chardonville : Ce n'est pas véritablement une question de délai, mais rappelez-vous que si l'équivalence se maintient, les deux semaines passées ici correspondent déjà à un onze mois dans notre réalité. Et ainsi de suite...  

-      Enondradel : Danlo ! Renoncez à ces recherches et partons d'ici ! Nous sommes peut-être en grand danger !

 

SAS37.6.jpg

 

-      Danlo : Vos remarques sont justes. Mais justement, je voudrais d'abord être sûr que si on part, on nous laissera faire pacifiquement... 

 

SAS23-30

 

SAS37.9.jpg

 

-      Dydrar : Gecko 2 à la base. Nous approchons du site d'atterrissage sélectionné, en bordure des arbres.

 

SAS23-31

 

SAS37.10.jpg

 

-      Danlo : Nous allons former trois équipes pour couvrir la zone des recherches sous les arbres. L'Amiral, accompagné de Monsieur Pontarloos, dirigera son groupe au nord, et moi je pars au sud. Danika commandera l'équipe médicale au centre, là où des débris métalliques ont été repérés. Le Professeur Chardonville continuera son travail ici.

 

SAS37.11.jpg

 

-      Danlo : Nous sommes en liaison permanente avec le vaisseau et les appareils en vol. Dès que j'en donne l'ordre, ou bien sur décision de Gytring qui a une meilleure vue des choses de là-haut, on se replie sur le Gecko au pas de course. On commence par débarquer le matériel et par former les groupes. Ouvrez la porte.

 

 

 

SAS37.15.jpg

 

SAS37.16.jpg

 

SAS37.17.jpg

 

SAS37.18.jpg

 

SAS37.19.jpg

 

-      Le sergent : Commandant, j'ai un appel de Monsieur Gytring.

-      Voix de Gytring : Commandant, nous avons repéré un autre ballon, caché dans la forêt. Il est bien plus gros que celui que nous avons détruit et tout près de vous, droit vers l'ouest. Vous devriez apercevoir son enveloppe d'où vous êtes !

-      Danlo : Le sous-bois est trop épais, on ne voit rien.

-      Voix de Gytring : L'Amiral est prévenu. J'ai essayé de contacter le groupe de Danika, mais ça ne répond pas.

-      Danlo : Ils doivent être très occupés. Nous allons les rejoindre, puis nous marchons vers ce ballon. Merci. 

 

SAS37.20.jpg

 

 

SAS37.21.jpg

 

SAS37.22.jpg

 

-      Danika : On y est... Il ne reste pas grand-chose.

-      L'infirmier Terrin : On ne va rien de trouver de vivant ici.

 

SAS37.23.jpg

 

SAS37.24.jpg

 

-      Le médecin :  Madame Sphaigne, attention !!

 

SAS37.25.jpg

 

-      Un garde : On nous attaque !

 

SAS37.26.jpg

 

-      Le médecin : Tous au Gecko, vite ! Courez !

 

SAS37.27.jpg

 

-      Danika : Oh lààààà ! Qui êtes-vous ?!

 

Non loin de là...

 

SAS37.28.jpg

 

-      Harncaliu : Bonjour, chers visiteurs !

-      Danlo : D'où sortez-vous ?!

-      Harncaliu : Je suis Harncaliu, l'un des principaux juges du ballon-amiral. Etes-vous des gens de cette merveilleuse machine volante qui nous observe de là-haut ?

 

SAS37.29.jpg

 

-      Danlo : Oui... Je suis le Commandant Danlo Hédrone, de la Cité Volante le "Sasgarion". Nous venons... de la République d'Arrochelle, qui se trouve sur la Côte d'Opale... Et dans une autre réalité. Nous venons même du futur, environ 90 ans... Je regrette profondément l'accident survenu tout à l...

-      Harnacaliu : C'est bien de tout cela dont je voulais vous entretenir. Nous avons bien compris qu'ils'agissait d'un accident. Faites-moi la grâce de m'accompagner vers le ballon. Il dispose d'une vaste et confortable nacelle qui est posée au sol.

-      Danlo : Bien... Je dois prévenir mon équipage.

-      Harnacaliu : Faites donc. Soyez en totale confiance. Je m'efforcerai dans notre discussion d'être le plus clair possible, et nous devrions réussir à résoudre pacifiquement tous les problèmes posés par la situation présente.

 

SAS37.30.jpg

 

-      Danlo : Vous semblez déjà savoir des choses sur le Sasgarion... Par quel hasard nous rencontrons-nous ici ? 

-      Harncaliu : Ce n'est pas le fait du hasard. Nous, les juges du peuple Guisard, nous vous cherchions. Notre Déterminateur a détecté des rêves étrangers et nous vous avons rejoints...

 

SAS37.31.jpg

 

 -      Danlo : ...? Ah... En effet, il va falloir être clair et indulgent avec moi..

 

 

Dans la nacelle du ballon. 

 

SAS37.32

 

-      Danika : Lâchez-nous voyons, nous ne sommes pas d'ici !

 

SAS37.33.jpg

 

SAS37.34.jpg

 

-      Le juge : Voilà les étrangers !!

-      Danika : C'est ce que je me tue à vous dire !

 

SAS37.35.jpg

 

  -      Le juge : Que le Déterminateur Onirique fasse son oeuvre pour que l'équilibre revienne !! Telle est la décision des Juges Guisards !

 

SAS37.36.jpg

 

-       Le juge : Commençons par celui-là ! 

 

SAS37.37.jpg

 

  -      Terrin : Nooon !! Qu'est-ce que vous allez faire ?! 

 

SAS37.38.jpg

 

  -      Terrin : Danika, au secours !!

 

SAS37.39.jpg

 

  -      Le juge : Le jugement est en marche !

 

SAS37.40.jpg

 

SAS37.41.jpg

 

SAS37.42.jpg

 

-      Danika : Hhhhhhh !... 

 

SAS37.43.jpg

 

  -     Le juge : Déterminateur demande un complément d'instruction à cette délicate affaire... Soumettez la femme à son verdict, maintenant !!

-      Danika : NOOOOON !!!! S'IL VOUS PLAIT, NON !!! HAAAAAAAAAAAA !!

 

SAS37.44.jpg

 

-      Les juges : Oooooooh !!

-      Le juge : Le verdict est tombé ! Le Déterminateur a rempli son office ! Gloire à la justice des gardiens de notre réalité !

 

SAS37.45.jpg

 

-      Les juges : Gloire ! Gloire ! Gloire !

-      Danika : ...?... S'il vous plaît...

 

Quelques étages au dessous...

 

SAS37.50.jpg

 

-       Harncaliu : Voici le Juge Suprême Marnagon. Nous sommes 30 à constituer le jury Gardien de la Réalité du mini-peuple Guisard... C'est une fonction sensible et vitale depuis quelques années... Notre civilisation est née dans le Jura, là où vous avez rencontré le royaume mini-suisse. Il y a bien des années que notre peuple a quitté les Etats fédérés juraguayens pour découvrir le vaste monde, par-delà la Franche-Comté. Vers le milieu du XIXème siècle, un homme, un Grand, nous découvrit et devint notre protecteur. Il était en train de mener un merveilleux projet dans la ville de Guise. Ce projet prit la forme d'une importante usine de poëles flanquée d'un vaste ensemble de bâtiments qui devait concrétiser son idéal d'une utopie sociale encore inédite à cette échelle, au bénéfice de ses ouvriers et employés et de leur famille : Le Palais Social.

-      Danlo : Le Familistère de Guise ! Oui, je connais cela. Il existe toujours à mon époque, même si sa raison d'être paternaliste et ses règles ont évolué... Il y en avait un autre en, Belgique. 

 

Familistere-Godin-a-Guise_reference.jpg

 

Familistere_Central_Guise_Interieur.JPG

 

pin4_anonyme_004f.jpg

 

-       Harncaliu : Monsieur Godin se passionnait pour un idéal de société industrielle parfaite et il a conduit son rêve jusqu'au bout. Mais il nous accorda aussi une attention précieuse. Une partie du Palais Social était réservée à mon peuple, qui a de ce fait connu des avancées fulgurantes. Les miens vivent depuis dans une aisance presque insolente, ils participent aux fonctions de recherche et développement de l'usine. Nous avons même une voix au conseil d'administration, au travers de celle d'un des Grands Protecteurs auxquels nous devons notre bonne fortune depuis plus de 60 ans...  

 

guise.1301302016.thumbnail.jpg

 

 

588324-familistere-guise-28.jpg

 

SAS37.51.jpg

 

-      Harncaliu : Mais nous avons compris par la suite ce que Monsieur Godin ressentait sans savoir l'exprimer : Il y a, sur le site choisi pour l'édification du Familistère, une zone trouble qui est le carrefour de plusieurs réalités liées à ce que sont tous les mini-gens, d'où qu'ils viennent, où qu'ils soient : des rêves, rien que des rêves. Le phénomène n'était que très épisodique et sous-jacent depuis des décennies. Les choses se sont accélérées à partir du moment où d'autres peuples miniatures, dans d'autres réalités, ont commencé à découvrir, par la voie du psychisme pur ou par le soutien de la technologie, que leur réalité n'était pas unique et qu'ils pouvaient entrer dans les autres. Les premiers, en 19O8, furent les Orchidiens, venus d'un pays lointain que nous appelons "l'Auvergne"...

-      Danlo : Euh... Oui, nous l'appelons comme ça aussi...

 

 SAS37.70.jpg

 

-       Harncaliu : Bien que d'apparence primitive, ce peuple était raffiné et introspectif. Au point que leur philosophie leur fit développer des capacités psychiques étonnantes. Il faut dire cependant que leur ingéniosité avait été fort excitée par une tension nerveuse exceptionnelle et des émotions extrêmes...

 

SAS37.74B.jpg

 

-      Harncaliu : Leur cité, Katapigone, était assiégée par de vilains mini-Stéphanois...

 

SAS37.71.jpg

 

SAS37.73.jpg

 

SAS37.74-copie-1.jpg

 

SAS3.77.jpg

 

SAS37.75.jpg

 

SAS37.76.jpg

 

SAS37.51.jpg

 

-      Une partie des habitants rassembla ses forces mentales pour une ultime expérience qui vint à les soutraire soudain à leurs agresseurs... Pour les faire apparaître en plein coeur du Palais Social, dans la partie des jardins qui nous était réservée... Au début, nous étions tous épatés et ravis de leur succcès, qui nous encouragea à mener nos propres recherches. Mais en quelques années, les effets pervers de cette intrusion, puis d'autres ensuite, se firent sentir. Nous découvrîmes que nous, les mini-peuples, nous étions simplement des rêves qui avaient réussi l'exploit d'être autonomes et de s'imprimer dans des réalités alternatives. Mais si fragiles et si isolés par nature ! Quand les rêves se rencontrent dans le Familistère de Guise, dans CETTE réalité, ils tombent malades en masse, s'afadissent et se dissipent...

 

SAS37.52.jpg

 

-      Harnacaliu : ...Ils meurent, Commandant. Notre peuple est mourant. et la mission des juges est de le sauver.

-      Danlo : Vous voulez dire que... Chaque fois que des mini-gens arrivent dans votre réalité, ils la mettent en péril et  risquent eux-mêmes leur vie ?

-      Harnacaliu : Oui, c'est la particularité de cette réalité : Elle est intolérante au mélange des rêves et elle fait une réaction de rejet. Pourquoi, nous l'ignorons, et beaucoup d'entre nous pensent qu'il est inutile de perdre du temps à le savoir. Mais nous ne sommes restés inactifs pour autant. Nous avons conçu des machines, les Déterminateurs Oniriques, alimentées par l'esprit d'une caste initiée à leur usage, les Juges. Les juges sont chargés d'analyser la réalité d'origine des rêves étrangers et de les expulser vers elle... En tout cas, c'est ce que nous croyons, car personne n'est jamais revenu certifier que ce transfert marche réellement. Nous nous contentons de l'espérer car nous ne voulons aucun mal à nos visiteurs. Nous voulons juste les renvoyer.

 

SAS37.53.jpg

 

-      Danlo : QUOI ?! Analyser et expulser ?! C'est ça que vous voulez faire avec nous ?

-      Harncaliu : C'est absolument nécessaire, Commandant, et j'imagine que vous le comprendrez aisément ! Les choses s'aggravent depuis quatre ans, le déséquilibre de notre monde grandit. Après enquête, nous avons découvert que la cause de ce phénomèe était l'activation d'un nouveau dispositif dans notre propre réalité, dans le pays du roi Milka. Depuis ce temps, les peuples souffrent, régressent, sombrent dans la violence, des gens de plus en plus nombreux sont plongés dans une léthargie où rien ne les atteint, avant de s'éteindre comme des bougies épuisées.

-      Danlo : La machine de Pontarloos et l'arrivée des savants montvilliens ? C'est ce qui a provoqué ce dérèglement global ?

-      Harnacaliu : Oui, et maintenant, il y a vous, les Arrochelliens, par centaines, et avec de nouveaux équipements d'exploration de la Pensée. A Guise plus qu'ailleurs, votre intrusion dans ce monde provoque un effondrement tragique. Votre expulsion est vitale et urgente. Je requiers votre collaboration pour qu'elle se passe avec les meilleures garanties de succès. Et sans que les armes parlent.

 

SAS37.54.jpg

 

-      Le garde : Commandant, un appel de l'Amiral Enondradel

 

P1010010--1280x960-.jpg

 

-      Enondradel : Danlo, nous avons récupéré ce qui reste du groupe de Mademoiselle Diroise. Ils ont été attaqués et l'infirmière a été tuée. Danika et un membre de son équipe semblent avoir été capturés. Mais par qui ?

-      Danlo : Je crois le savoir. Vous avez la position de ce ballon qui est dans la forêt, non ? Rappliquez ici fissa, sauf votre respect ! Une difficile négociation vous attend !

 

SAS3755-copie-1.jpg

 

-      Danlo : Harncaliu, les armes ont déjà parlé ! Une personne de mon équipage est morte ! Et deux autres sont retenues par vous !

-      Harncaliu : Vraiment ?  Marnagon, je croyais que vous deviez attendre le résultat de la négociation !

-      Marnagon : Nous perdons du temps, estimé collègue ! Le verdict est en marche. Quand le Déterminateur sera à pleine charge, le vortex de transfert pourra englober toute leur machine volante et la renvoyer d'où elle vient !

-      Harncaliu : Oh bin... Finalement, c'est plutôt une bonne nouvelle... Vous allez rentrer chez vous. C'est bien ce que vous voulez ?...

-      Danlo : Vous n'en êtes même pas sûr !! Quelle sorte de respect avez-vous pour les gens si vous les tuez avant de négocier ?!  

 

SAS37.56.jpg

 

-      Danlo : Bon, et ça ?! Pourquoi il devient bleu, ce truc ?

-      Harncaliu : Euh, ça, c'est pas forcément une bonne nouvelle pour l'un d'entre vous... 

 

SAS37.58.jpg

 

-      Danlo : Qu'avez-vous fait ? Ecoutez-moi, si vous êtes vraiment honnête, dites-moi où sont les miens, ceux qui ont disparu ? Sachez qu'à tout moment, je peux donner l'ordre à mes vaisseaux d'attaquer et d'expulser votre putain de ballon gonflé à l'hydrogène hors de cette réalité si la vie de près de 300 personnes en dépend !! 

 

SAS37.59.jpg

 

  -      Harncaliu : Je vous y conduits. Je crains qu'il soit trop tard, autant pour eux que pour le maintien du climat de confiance... Mais calmez-vous.

-       Danlo : Non, je ne me calmerai pas ! Ma colère est saine ! Je suis scandalisé par ce que je viens d'entendre ! Non, je ne me calmerai pas !

-      Harncaliu : Oui mais...

-      Danlo : Non, je ne me calmerai pas !

-      Harncaliu : Quand on veut être un bon commandant, il faut être calme.

 

 

 

SAS37.60.jpg

 

-      Danlo : Danika !

-      Danika : Danlo ! Oooh, ils ont dissout Terrin !

-      Danlo : Hein ?...

-      Danika : David Terrin, l'infirmier ! Ils l'ont tué ! 

 

SAS37.61.jpg

 

-     Danlo : Vous avez fait ce que vous avez voulu, n'est-ce pas ? Et maintenant, que va-t-il se passer ? Je suis d'accord pour l'expulsion si elle doit nous éloigner de vous ! Mais pas à n'importe quel prix !

-      Harncaliu : La décision des Juges est irrévocable. Le sacrifice de votre ami a permis d'identifier la fréquence que doit utiliser le Déterminateur. Mais il lui faudra des heures avant de pouvoir être activé sur un objet aussi gros que votre vaisseau et sur un aussi grand nombre de gens.

 

SAS37.62.jpg

 

-      Danlo : J'exige que mes experts et les vôtres se rencontrent et travaillent ensemble ! Il n'est pas question de vous laisser nous expédier dans les limbes sans que nous ayons un mot à dire pour notre défense ! Le savant Pontarloos, du royaume mini-suisse, est avec moi. Prenez le temps qu'il faut pour étudier sérieusement ce transfert et ses implications. Ou bien craignez notre propre jugement !

-      Harncaliu : ...Nous sommes d'accord. Faites venir Pontarloos et vos scientifiques. Nous allons essayer de reprendre sur d'autres bases.

 

 

A SUIVRE...

 

  (La désintégration de David Terrin est inspirée d'une scène d'un épisode de Cosmos 1999, "Les Dariens". Rassurez-vous, en vrai, il va très bien.)

Partager cet article

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article

commentaires