Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE MONDE MINIATURE DE SASGARION
  • : Le monde miniature imaginaire de Sasgarion, qui vit depuis plus de trente ans. Tenté un moment par un diorama classique, une ville miniature au 1/87ème, je suis allé vers quelque chose de plus personnel, foisonnant, sans règles, toujours transformé et renouvelé, mais surtout moins cher ! Bon, c'est aussi, très clairement, une sorte de thérapie, de dérivatif, un moyen de survivre, sans doute...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens

20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 10:27

Résumé des épisodes précédents (cette histoire s'étend sur les épisodes 12, 13 et 14) :

La nouvelle cité de Carrelage, voisine du royaume d'Orchide, agite tout le nord du jardin secret berckois qui abrite les nations miniatures. Le roi Gason Authienoüs refuse les indignes conditions de paix exprimées par la reine Kentika et la guerre ne fait plus de doute.

Le Conseil des Nations du jardin doit faire face à une situation plus globale et aussi ennuyeuse : le site est surpeuplé, il faut déménager plusieurs pays vers d'autres jardins. Mais ces départs n'auront rien de très volontaires.

 

GASON4-113-copie-1


Pendant ce temps, le Mage Antonitali se prépare à quitter sa dimension parallèle qui subit de plein fouet les tensions et conflits qui éclatent dans toutes les mondes miniatures. Il est temps de changer de façon de faire et de privilégier toutes les actions possibles en faveur de la paix, plutôt que de prendre un parti dans chaque conflit... 

 

Mais l'Histoire suit son cours implacable et l'heure est venue d'en découdre pour de bon entre Gason Authienoüs, roi d'Orchide, et Kentika, reine de Carrelage... L'armée orchidienne fait son entrée dans la petite maison au fond du jardin. Elle rassemble les Ière, IIème et IVème Légions, 190 soldats en tout.

 

GASON14-11.jpg

 

GASON14-13.jpg

 

GASON14-12.jpg

 

GASON14-14.jpg

 

GASON14-15.jpg

 

GASON14-29-copie-1.jpg 

 

La reine de Carrelage est également prête à la confrontation. Le roi Corbeillan d'Onagrie et elle assisteront au spectacle du haut des remparts.

 

GASON14-30.jpg

 

 

Les forces combinées des Carrelaginois et des Onagrois sont déjà déployées. Elles alignent près de 150 lances et de l'artillerie.

 

GASON14-40.jpg

 

GASON14-41.jpg 

 

 

Les Orchidiens ont à peine le temps d'évaluer la situation. Les phalanges ennemies progressent déjà vers eux.

 

GASON14-42.jpg

 

GASON14-43.jpg

 

GASON14-45.jpg

 

L'aile gauche orchidienne reprend l'initiative et tente de déborder le premier carré carrelaginois.

 

GASON14-46.jpg

 

GASON14-48.jpg

 

L'aile droite orchidienne se rabat sur les carrés onagrois. L'armée de Gason démontre sa grande valeur en bataille rangée et elle semble déjà tenir le bon bout...

 

GASON14-50.jpg

 

 

Mais l'artillerie orchidienne, placée très en retrait, s'avère insuffisante contre celle des Onagrois. Et un incident stupide se produit alors... 

 

 

GASON14-16.jpg 

 

GASON14-17.jpg

 

GASON14-18.jpg

 

GASON14-19.jpg

 

GASON14-20.jpg

 

GASON14-51.jpg 

 

GASON14-52.jpg

 

GASON14-53.jpg

 

Le balai tombe sur la ligne de front et divise les forces orchidiennes.

 

GASON14-54.jpg

 

GASON14-55.jpg

 

Les Onagrois ont alors la partie facile pour désorganiser les troupes de Gason Authienoüs, qui ne parvient plus à communiquer ses ordres, ni même à imaginer une tactique. D'autant que 2 de ses 4 généraux ont déjà été capturés.

 

GASON14-57.jpg

 

Il faut éviter une défaite complète et se retirer en bon ordre, autant que possible. Pour le coup, ce crétin de balai révèle aux Orchidiens son utilité en retardant l'avance des carrés onagrois.

 

GASON14-59.jpg 

 

Cris de joie sur les remparts ! La reine Kentika et le roi Corbeillan peuvent se féliciter de cette étrange et belle victoire, qui casse un peu le mythe de la puissance militaire orchidienne...

 

GASON14-56.jpg

 

 

Quelques heures plus tard... 

 

GASON14-21.jpg

 

Gason Authienoüs arrive à Katapigone alors que la ville est en panique. Devant les sénateurs médusés, il annonce qu'il abdique pour le bien du pays et retarder l'ennemi aux frontières le temps que de nouvelles négociations démarrent. Il déclare qu'il va partir pour les colonies du désert d'Authiegane. Il met à l'ordre du jour du Sénat l'approbation de son frère Yadêmokyblès comme successeur.

Mais comme prévu, le Sénat refuse cette succession, qui menacerait la paix selon eux. Et comme prévu, les sénateurs se tournent vers les personnalités les plus influentes et consensuelles : la Régente Madame Bulotricia d'Argousiers et le Prince d'Absinthyos, Pâris Genêvrias, chargés de former un gouvernement provisoire.

 

 

GASON14-21-copie-1.jpg 

 

GASON14-22-copie-1.jpg

 

La cérémonie d'abdication du roi et de l'adieu à l'armée et aux corps constitués est sobre est courte. Gason Authienoüs part rapidement vers le sud, hors du Jardin.

 

GASON14-23-copie-1.jpg

 

GASON14-24.jpg

 

GASON14-25-copie-1.jpg

 

 

 

Pendant ce temps, le Mage Antonitali organise lui aussi son départ pour mieux mettre en forme ses volontés pacifistes. Il faut, entre autres, déménager les animaux magiques...

 

GASON14-1.jpg

 

-      Rassoul : Monsieur Auréliorque ! Voulez-vous bien calmer cet idiot de tigre, s'il vous plaît !

 

 

GASON14-2.jpg

 

-      Auréliorque : Tigre ! Calme ! Pas grogner, partir !

 

Toute la maisonnée du Mage part vers une nouvelle dimension, un autre mini-lieu parallèle non pollué par les miasmes négatifs engendrés par l'accumulation des mauvaises choses et actions accumulées dans les mondes miniatures.

 

GASON14-3.jpg

 

-      Les clients : C'est inadmissible ! Notre forfait Multipasse Cinq Options est valable jusqu'en décembre ! 

-      Le réceptionniste : Mais puisque je vous dis qu'on est fermé ! Vous êtes cons ou quoi ?

-      Auréliorque : Grrrr... fermé.

 

 

GASON14-6.jpg

 

GASON14-4.jpg

 

-      Pippot : Nous sommes les derniers à partir, Maître. La nouvelle dimension magique est prête à nous recevoir. Ah, le cristal atteint la cote d'alerte... Je crois que tout va exploser.

-      Antonitali : Alors on décolle. Vite.

-      Auréliorque : Exploser. Boum bada boum. Fermé.  

 

 

GASON14-8.jpg

 

GASON14-5.jpg

 

GASON14-10.jpg

 

GASON14-9.jpg

 

-      Auréliorque : Oh là là ! Moultipass boum bada boum  !

 

 

GASON14-7.jpg

 

 

 

Au siège du Conseil des Nations Miniatures du jardin de Groffliers, la consternation est à son comble pour plusieurs délégations. La Commission chargée des propositions de relogement vient de communiquer son rapport. Ce qu'il préconise ressemble plus encore qu'on en le craignait à un programme de déportations... 

 

Les Reulous seront exilés vers un nouveau petit jardin sur l'île de Groix, où ils seront les premiers habitants. Même si le site est tranquille et coquet, la méthode ne laisse place à aucune contestation...

 

9888-jardin-002.jpg

 

(image tirée du site "Groixséjours")

 

GASON14-38.jpg

 

D'autres petits Etats sous-développés seront déplacés vers le vaste site colonial de Sologne : le Mahoning de la reine Hazemnout (l'Empereur Réginar d'Eléborance est enthousiaste à l'idée de pousser son ex-seconde épouse vers la sortie) ; la République d'Opalogne et les dissidents d'Opalogne du Sud dirigés par le général Cancho ; le Duché de Gravière, devenu indésirable pour les Casteignans depuis qu'il a rompu son alliance avec eux... Et le Duché Lacustrien de Tourbières, autre ennemi de Réginar, auquel on propose en deuxième choix la Savoie.

Le coup bas le plus bas est pour Carrelage, qui est invitée à ne pas exister. Ses habitants, soudain lâchés par l'Eléborance et l'Onagrie, iront se faire oublier à Luchon.

 

 

 

Mais le plus gros morceau, c'est l'Orchide. En raison de ses liens diplomatiques et commerciaux nombreux avec les puissances du Jardin, le CNM propose de déménager, avec l'aide des Grands, l'intégralité du pays dans un autre joli jardin au nord de Berck, là où réside déjà la colonie de Clématitsia Mouettovna : population, villes, palais, manufactures, tout le territoire sera comme labouré et purgé de toute présence mini-humaine. 

 

Les territoires "libérés" sont redistribués entre les pays voisins : Casteigne, Beljamique, Howlakie, Rumonaquie, Hédonie, Montvillange, Eléborance, Onagrie...

 

Le vaste jardin secret de Groffliers s'allège ainsi de plus de 10 000 personnes, sur 70 000. Et les Etats les plus puissants vont rester entre eux, avec les mêmes antagonismes cela dit. 

 

 

GASON14-26.jpg

 

-      Bulotricia : Mesdames, Messieurs les Sénateurs, je prends acte de votre refus de voir la couronne échoir à son Altesse le Prince Yadêmokyblès, qui reste vice-roi d'Authiegane en vertu du décret royal de Gason Premier, dont moi, régente d'Orchide, je réaffirme la validité. Accordez-moi votre confiance pour organiser un nouveau gouvernement. Mais je vous demande d'attendre une ère plus stable et tranquille pour décider de proclamer, ou pas, une République. Considérons que nous sommes encore sous le régime de la Régence et que notre devoir premier est de gérer des priorités plus structurelles, pour le bien de nos 5 000 concitoyens.

 

 

GASON14-27.jpg

 

-      Bulotricia : Cette stabilité viendra vite. Nous sommes nombreux à penser que ce déménagement vers le Jardin dans le secteur du Terminus à Berck est un mal pour un bien. Essayons de voir au-delà du mépris de certains de nos voisins et de l'humiliation qu'ils croient nous infliger. Ce nouveau petit monde est une chance. Nous sommes amis avec la petite colonie de Madame Clématitsia Mouettovna qui nous accueille et nous ne manquerons là bas ni de travail ni de nouveaux horizons à explorer !

 

 

GASON14-28.jpg

 

-      Bulotricia : Je vous informerai, dès que j'en aurai connaissance, du calendrier du déménagement et de sa logistique, prise en charge par les Grands Protecteurs. Par ailleurs, j'ai deux bonnes nouvelles à vous donner, même si elles sont davantage de l'ordre du symbole : le partage des terres "libérées" dans le jardin ne profitera finalement pas à l'Eléborance, car l'essentiel de notre territoire actuel sera récupéré par la Montvillange. L'Onagrie devra se contenter du Duché de Tourbières et de la concession des Reulous, ce qui est déjà beaucoup et immérité... Ensuite, j'ai pu négocier le maintien d'une petite enclave dans la moitié Ouest de Katapigone et de ses faubourgs, qui sera le siège de notre représentation diplomatique et commerciale dans ce jardin. L'accord prévoit que 200 personnes pourront y vivre et travailler. Voilà, Mesdames et Messieurs les Sénateurs. Mettons-nous au travail avec confiance et détermination ! Donnons une leçon d'honneur et de stoïcisme à nos ennemis et allons de l'avant !

 

 

 

GASON14-31.jpg 

 

GASON14-32.jpg

 

-      Le professeur : ...Voilà ce qui fut dit alors et ce qui fut réalisé... Les ans ont passé. Le joli Royaume de l'Orchidée, où l'on ne vit d'ailleurs jamais la queue d'une, savoure depuis ce temps la prospérité et la paix retrouvées dans ce nouveau jardin. Et nous sommes fiers de pouvoir dire que nous avons vécu tout cela et que nous nous en sommes bien sortis. Ah, il est midi. Allons manger.

 

 

GASON14-34.jpg

 

-      Un élève : Maître, qu'est devenue la reine Kentika ?

-      Une élève : Pourquoi l'ex-roi Gason n'est-il jamais venu dans notre jardin ?

 

 

GASON14-33.jpg

 

-      Le professeur : La reine de Carrelage était parfaitement incontrôlable et elle voulut bien sûr résister aux décisions du Conseil des nations miniatures, déclarer la guerre à tout le monde, se débattre, mordre, ou déchirer avec ses ongles tout ce qui ressemblait à un ennemi, elle était folle de rage. Evidemment, ses chers amis Eléboranais et Onagrois l'avaient plaquée, parce qu'ils n'avaient plus besoin d'elle. Elle fut arrêtée par ses propres soldats et livrée à la police internationale. Le coup de balai du destin ne lui porta pas chance, finalement... Mais elle s'évada au cours de son transfert dans le Gard, très loin au Sud. On ignore ce qu'il advint de la sublime et rebelle reine kentika...

 

 

GASON14-35-copie-1.jpg 

 

-      Le professeur : Les grandes nations qui avaient fait le vide autour d'elles se partagèrent le jardin secret de Groffliers et continuèrent tout à fait normalement à se faire la guerre, à un point que les Grands Protecteurs en sont de plus en plus agacés ! On peut craindre des décisions radicales de la part de leur confrérie ! Toutes ces guerres font du bruit et un jour, un voisin finira par entendre qu'il se passe des choses anormales... Et pendant ce temps, la légende de Gason Authienoüs et de ses braves compagnons se poursuit dans le désert immense de la Baie d'Authie. En effet, notre bien-aimé roi n'est jamais venu ici. Il a choisi de vivre loin de tout ce qu'il a construit, rassuré sur notre sort bien sûr, mais comme s'il se sentait désormais étranger à son oeuvre devenue mature et capable de voler de ses propres ailes. 

 

 

GASON12-54.jpg

 

GASON12-55.jpg

 

Bien loin de tout les bouleversements qu'a connu notre ancien jardin, le roi Gason et sa mythique IIIème Légion sont allés errer dans le désert du tout nouveau vice-royaume créé pour son frère, Yadêmokyblès... Les 300 Orchidiens, civils et militaires, expatriés dans les sables de l'Authiegane devinrent aussi nomades et insoumis que l'étaient encore naguère les Reulous...

Dans les semaines qui suivirent le déménagement du royaume, personne au CNM n'osa ordonner ou même suggérer qu'on aille récupérer de force Gason et sa colonie. C'est dire si certains parmi ses alliés jusque là prétendument  fidèles avaient peut-être mauvaise conscience.

 

GASON12-56.jpg

 

Les Orchidiens d'Authiegane ont rapidement organisé leur survie et leur petit confort dans les chiches conditions que leur laissait ce rude pays. Ils étaient même assez heureux de montrer de cette façon leur indépendance.

 

GASON3-83

 

GASON4-60

 

GASON26.jpg

 

Et s'il y en avait un qui était globalement assez heureux de son sort, c'est bien l'ex-roi Gason Authienoüs. Il éprouvait enfin ce sentiment de liberté toute simple qui lui manquait, au ras du sol, avec, entre les mains, des défis qui étaient plus dans ses goûts et davantage à sa mesure... Il a trouvé son équilibre. Et comme l'a dit le sage Myrmécias, le mini-homme qui parlait à l'oreille des fourmis, " celui qui garde son âme d'enfant dans l'accomplissement de ses passions, celui-là est sauvé ! ". Ce qui n'empêche pas que la vie au grand air comporte mille dangers ! Mais Gason préférait mille fois affronter les périls envoyés par la nature que ceux provoqués par ses semblables.

 

GASON8.jpg

 

Ses compagnons de la première heure sont là-bas aussi, pour la plupart...

 

GASON28.jpg

 

GASON25.jpg

 

GASON14-36-copie-1.jpg 

 

-      Le professeur : ...Ceux qui avaient participé à la première grande aventure du jeune Gason, la Quête du Poisson d'Or, bien des années plus tôt. Ils étaient tous très jeunes, alors. On prétend qu'ils le sont restés... La légende y voit cette curieuse magie dont aurait bénéficié le roi Gason tout au long de son règne. J'avoue avoir des doutes à ce sujet. Les avis sont très partagés de nos jours sur l'existence ou non du mythique Mage Antonitali.

-      Antonitali : ...Sans blague...

 

 

GASON14-37-copie-1.jpg 

 

-      Le professeur : Ouihhhhh, c'était il y a bien des années... Ou bien était-ce il y a seulement un an... 

 

Il s'est passé tellement de choses depuis, mes enfants !

 

 

GASON23.jpg

 

GASON13-57.jpg

 

  " J'ignorais, insouciant, de quoi j'étais capable

Mon royaume, je le laisse pour trois grains de sable

C'est la mer, et c'est l'air dont j'ai besoin vous savez

Pour à nouveau aimer ce qui est simple, joyeux et enfin rêver " 

 

GASON13-58.jpg

 

" Je veux continuer à ma façon cette histoire

Pour vous, pour nous, ou pour la gloire

Je cherche toujours ce qui peut être le Nord

Y croire suffit-il, même si on a trouvé de l'or ? " 

 

GASON13-61.jpg

 

" Je crois encore à cette histoire

Un an déjà, un an plus tard

Je reviendrai un jour, tel est le sort

Après avoir connu d'autres ports "

 

GASON13-65.jpg

 

" J'ai pensé " la vie change ", et que je pouvais l'embrasser

En équilibre sur des murs qui ne voulaient pas tomber

Un petit trou dans le gris m'a montré une belle lumière 

Mais j'étais toujours sur la Terre "

 

GASON29CHANSON.jpg

 

" J'en ai vu des choses neuves et de toutes les couleurs

C'était un aperçu d'une sorte de vrai bonheur

Exigeant comme peut l'être l'amour qui dure

Et dur comme le fruit pas encore mûr "

 

GASON13-62.jpg

 

" Je rêve de continuer cette histoire

Pour lui, pour moi, ou pour la gloire

Les murs sont toujours bien plantés au sol

Laissez-moi le temps avant un autre envol "

 

GASON36.jpg

 

" A ma façon, je vais vivre cette histoire

Un an déjà et de si grands espoirs

Si nous nous retrouvons, à quelle place

Me mettrez-vous, dîtes-moi, sans que je vous lasse ? "

 

GASON13-60.jpg

 

" Je rêve encore de cette histoire

Un an déjà, un an plus tard..."

 

GASON13-63.jpg

 

" Je crois encore à cette histoire. "

 

GASON13-59.jpg

 

fin.jpg

 

DSCN2587 (1280x960)

 

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 09:23

 

Cette histoire s'étend sur les épisodes 12, 13 et 14. 

 

Résumé de l'épisode 12 :

Le roi Gason Authienoüs doit de nouveau combattre les Reulous dans le désert. Mais les soucis principaux sont causés par nouveaux des voisins qui viennent d'emménager : les Carrelaginois. Une vaste conspiration associe plusieurs pays afin de faire chuter le royaume d'Orchide et découvrir le secret des interventions magiques qui lui ont souvent permis de sauver la mise...

 

Le roi Corbeillan d'Onagrie arrive au palais du roi Gason à Katapigone. Il ouvre ainsi le bal diplomatique qui va occuper beaucoup de monde ces jours-ci...

 

GASON13-19.jpg

 

GASON13-20.jpg

 

GASON13-21.jpg

 

La discussion est agréable, mais elle est cantonnée à des formules toutes faites et sans risques. Les deux souverains s'observent, se tâtent et renouvellent publiquement leur belle amitié.

Les rencontres les plus importantes ont lieu ailleurs.

 

Pendant ce temps, Madame Bulotricia d'Argousiers arrive à Sternesberges, chez l'Empereur Réginar d'Eléborance, à qui l'on doit l'initiative d'une rencontre avec Kentika, la reine de Carrelage. Bulotricia est accompagnée du Président du Sénat Sybberatak, que Gason a préféré éloigner quelques jours de la capitale en ces heures graves et propices aux petits complots entre amis. 

 

 

GASON13-22.jpg

 

GASON13-23.jpg

 

-      La reine Kentika : Madame l'ambassadeur, la situation est simple : l'Orchide est riche, Carrelage est pauvre. Nous avons besoin de votre collaboration et d'installer avec vous des relations de bon voisinage. Mais notre prinicipal souci est que la cité compte 141 hommes et 2 femmes, ma dame de compagnie et moi... Je vous demande donc de fournir à mon peuple qui se morfond dans un grave manque affectif 50 jeunes femmes à marier. De préférence de bonne famille, des nobles ou des bonnes bourgeoises.

-      Bulotricia : Votre peuple qui se morfond ? Vous n'êtes dans cette baraque abandonnée que depuis une semaine. Cinquante, rien que cela ! Et des filles de la Haute ! Que je sache, les familles d'ouvriers, de paysans, de chômeurs ou d'esclaves ne sont pas de "mauvaises familles" ! De toute façon, c'est inacceptable : les femmes orchidiennes n'épousent pas d'étrangers. 

 

 

GASON13-24.jpg

 

-      Kentika : Ah oui ? Pourtant, vous-même avez bien épousé un général hédonien, que voici, non ?

-      Le général Dimitri Ilparoski : Oooh, vous savez, je suis aujourd'hui bien moins général et hédonien que je ne le fus jadis !

 

 

GASON13-25.jpg

 

-      Kentika : Pour le chef de mon armée, le général Paramêtraj, je souhaiterais au minimum une jeune comtesse !

-      Paramêtraj : Même une vieille comtesse riche, ça m'irait très bien.

-      Bulotricia : Nous n'avons pas en Orchide de vieilles comtesses riches, ni de jeunes, d'ailleurs ! Même moi, mon train de vie dépend exclusivement des deniers publics ! Mais c'est bien peu de choses, la vie en Orchide est tellement rude...

 

 

GASON13-26.jpg

 

-      Paramêtraj : Vous vous moquez, Madame ! C'est dans les pays pauvres que l'on trouve les gens les plus riches ! Que dire de nous, qui sommes en mode VSR (vivoter sans restrictions) pour deux mois à peine avant de plonger dans la plus sinistre des précarités ?

-      Bulotricia : Puisque votre pays est si pauvre, cherchez bien parmi vos soldats, vous finirez bien par y trouver quelques millionnaires ! En ce qui nous concerne, c'est du flan, tout ça, de la parade, du clinquant en trompe-l'oeil ! En réalité, l'Orchide est pauvre et nous, les nobles, en avons déjà raclé les maigres rognures, car nous sommes des parasites de la pire espèce, des sangsues frivoles et méprisantes. Mais le butin est si dérisoire ! Sachez-le, nous avons mis le pays en faillite, c'est juste une catastrophe ! Mais personne ne le sait. 

 

 

GASON13-27.jpg

 

-      Le sénateur Sybberatak : Ce que Madame d'Argousiers essaie de vous dire, c'est que...

-      Bulotricia : Tenez, lui, là, le sénateur ! Il est bien le plus gluant symbole de la ploutocratie gloutonne et dégénérée que je connaisse ! Et corrompu jusqu'à la moelle, avec ça ! Mais en fait rien n'est à lui, il n'a pas de fortune. Il n'est rien, juste un peu de merde emballée dans de la soie !

-      Le sénateur : ...Euh...

 

 

GASON13-28.jpg

 

-      Bulotricia : Et nos jeunes femmes sur les quelles vous lorgnez, HA ! HA ! HA ! HA ! Toutes des s...

-      L'Empereur Réginar : Mes amis !! Faisons donc une pause et allons nous restaurer au banquet ! Madame Bulotricia, puis-je vous parler en privé ?

 

 

GASON13-29.jpg

 

-      Réginar : Madame, voyons, cette comédie ne rime à rien !... Tout le monde sait que l'Orchide est riche, grâce à au règne de Gason Authienoüs. Je crois sincèrement que ce compromis est bon.

-      Bulotricia : Quel compromis ? Les Carrelaginois veulent tout mais ils ne donnent rien !

-      Réginar : Eh bien, ça viendra plus tard, quand le temps et votre sens du partage et de la solidarité auront fait leur oeuvre pour favoriser le développement de la nouvelle cité. L'Eléborance et l'Onagrie vous y aideront. Et puis cela isolera d'autant plus les Lacustriens : le Duc de Tourbières ne pourra faire autrement que de reconnaître l'indépendance des rebelles et faire la paix. Je ne veux rien de plus que la paix entre nous tous.

 

 

GASON13-30.jpg

 

En réalité, l'Empereur ne veut rien de plus que la guerre et la défaite de l'Orchide. Ainsi que le déplacement des Orchidiens par le CNM vers un autre jardin et l'annexion par l'Eléborance de leur territoire. Mais ça, il ne peut pas le dire.

 

Pour se détendre, les deux femmes et leurs gens mangent comme des gorets tout l'après-midi.

 

GASON13-31.jpg

 

Puis, elles participent à une course de chars. L'ambiance est déjà bien meilleure en fin de journée, mais les négociations n'ont pas avancé d'un pouce.

 

GASON13-32.jpg

 

GASON13-33.jpg

 

GASON13-35.jpg

 

GASON13-36.jpg

 

 

...Il est vrai que sous le règne de Gason, le royaume d'Orchide s'est unifié et développé à un bon rythme. Le roi soutient toutes les initiatives qui tendent à faire gagner le pays en prospérité et en innovation. 

 

GASON12-2.jpg

 

Ce soir-là, par exemple, il visite à Katapigone une manufacture d'essieux destinés à des chariots utilisables seulement quand il ne pleut pas...

 

GASON12-1.jpg

 

GASON12-3.jpg

 

GASON12-4.jpg

 

GASON12-5

 

 

Un matin comme les autres aussi, ou presque, mais dans la dimension magique d'Antonitali :

 

GASON13-A.jpg

 

GASON13-B.jpg

 

-      Pippot : FOUTRE-BELETTE !! C'est le bordel ! Et je suis surpris ? Noooon !!

 

 

GASON13-C.jpg

 

-      Pippot : Alors ?

-      Rassoul : Nous venons de perdre le Cristal principal d'Observation des Mondes Miniatures. Et l'auxiliaire est en surchauffe !

-      Pippot : Eh bien débranchez-le !

-      Rassoul : On en peut rien faire sans déconnecter le principal. Et la zone est inaccessible, elle atteint maintenant les 80 degrés ! Notre dimension intermédiaire est une construction artificielle, c'est une bulle d'espace et de temps à part qui entre maintenant en expansion et elle risque d'éclater.

 

 

GASON13-D.jpg

 

-      Rassoul : Il y a trop de tensions dans les diverses dimensions miniatures, trop de conflits que nous devons arbitrer, nous sommes à saturation. Une grande guerre se prépare dans la D. 62...

-      Pippot : Celle des Orchidiens ! Tu m'étonnes !

-      Rassoul : Il n'y a pas que celle-là, hélas... Le Mage revient de la D. 19 ce soir. On ne pourra pas être partout à la fois, dans toutes les guerres, il faut qu'il prenne une décision !

 

 

GASON13-E.jpg

 

-      Pippot : C'est le bordel...

 

 

GASON13-F.jpg

 

 

A peine Bulotricia a-t-elle fait son rapport au roi que celui-ci se met en marche vers Carrelage pour rencontrer à son tour la reine.

 

 

GASON13-51.jpg 

 

-      Kentika : Votre Majesté, je suis bien heureuse de vous rencontrer ! Je cours me changer après cette route et vous prie de patienter quelques instants !

-      Gason : A votre aise, Votre Majesté.

 

 

GASON13-37.jpg

 

-      Kentika : Me revoilà !

 

 

GASON13-38.jpg

 

-      Gason : Oh... Je ne vous reconnaissais pas. Quel changement !

-      Kentika : Cela vous plaît-il ?

-      Gason :  Euh...

 

 

GASON13-39.jpg

 

-     Kentika : Vous et moi avons tant de belles choses à accomplir ensemble, mon cher et beau Sire ! Le progrès nous pousse à l'union de nos deux pays. Les 50 mariages seront une fête magnifique qui scellera la paix dans cette partie si tourmentée du Jardin. A commencer par le nôtre, Tendre Gason ! Vous n'avez pas de successeur, il faut penser à l'avenir ! Et à tout ce que cette magie dont vous tirez déjà bénéfice apportera de beau et de grand à nos deux peuples ! J'ai tant à apprendre de vous ! Ne refusez pas cette chance.

 

 

GASON13-40.jpg

 

-      Gason : C'est donc cela... L'Empereur a certes un certain charme, mais il est moins lascif dans ses manigances. Je n'accepte pas vos conditions, Madame. Nous sommes indépendants et nous voulons le rester. L'union de la pastèque et de la cerise ne nous apporterait rien et elle n'est pas dans nos projets. Je suis navré, Divine Kentika, mais vous devrez tourner ailleurs vos artifices.

-      Kentika : Comment osez-vous ?!... Alors, ce sera la guerre, Ô Puissant Gason ! Nous dirons au Conseil des Nations Miniatures quels voisins antipathiques vous faites. Que la leptospirose soit des Orchidiens ! Je ne manque pas de soutiens, vous le savez ! J'ai toute l'armée d'Onagrie en renfort et la bénédiction impériale pour vous écraser s'il le faut ! Vous perdrez cette guerre, Gason !

 

 

GASON13-41.jpg

 

-      Gason : C'est très possible que oui, c'est très possible que non... A votre place, je ne me ferais point trop d'illusion sur l'honnêteté de vos nouveaux amis. Ni sur la capacité du CNM à éviter ou résoudre les conflits : cette instance n'a jamais servi à autre chose qu'à rééquilibrer les forces entre les puissances principales, de façon à ce qu'il n'y ait jamais de vainqueur total et définitif qui soit en mesure de dominer le Jardin. Les Grands Protecteurs ne l'admettraient pas. Je dois prendre congé, Divine reine, et rejoindre mon armée. Ce soir, nous camperons à Opoponaxos ! Nous verrons bien si l'armée impériale fera le mouvement d'aller à une confrontation.

 

 

GASON13-42.jpg

 

-      Kentika : Songez à ma proposition, Gason ! Croyez-vous que je sois une cruche en rodage ? Je ne suis dupe de personne ! Sachez que j'ai bien plus confiance en vous mon ennemi qu'en mes nouveaux amis, comme vous dites, auxquels je devrais tout si nous gagnons !

-      Gason : A mon avis, ce jeu d'équilibriste n'aura plus beaucoup de sens dans les jours ou semaines qui viennent. Si Carrelage vit, ce sera sur un autre sol où vous serez parqués, Madame ! Comme nous tous, je le crains. Et ce que vos amis vous devront, ils l'oublieront vite.  Au revoir, Votre Majesté qui est si naïve à un point que cela en est touchant !

 

 

GASON13-43.jpg

 

-      Kentika : GASON !! Carrelage vivra et vous ne la prendrez pas !! Et nous irons nous servir de ce qui nous manque dans les dépouilles de votre pays !!

 

 

GASON13-44.jpg

 

 

Le soir, à Absinthyos :

 

GASON13-45.jpg

 

-      Gason : Bulotricia, soyez prête à conduire le destin du pays... Votre heure sonnera avec celle du départ et le Sénat affolé se tournera vers les chefs qui sauront garder leur sang froid. Je vous garantis la fidélité de nos Légions et des principaux nobles, dont le Prince Pâris Genêvrias.

-      Bulotricia : Vous êtes donc si pessimiste ?... Quel départ ?

-      Gason : C'est une impression... Nos adversaires en font un peu trop par devant pour qu'il n'y ait pas un truc louche  derrière.

 

 

GASON13-46.jpg

 

-      Bulotricia : L'Empereur Réginar semble désireux d'arbitrer le conflit et de ménager tout le monde...

-      Gason : Méfions-nous des arbitres qui sont aussi capitaines des plus puissantes équipes du Jardin ! Réginar ne ménage rien, il fait le ménage ! Madame, vous êtes de nouveau Régente dès cet instant. Je pars rejoindre nos troupes. Dès que je serai sorti d'Absinthyos, vous enverrez un message à la capitale avec ce scoop : je désigne mon frère Yadêmokiblès vice-roi des colonies d'Authiegane et dauphin du royaume. Mon frère est dans la combine : Cela va suffisamment agiter les sénateurs pour qu'ils voient en vous une alternative acceptable au cas où des décisions urgentes seraient à prendre... Si les circonstances font que je dois abdiquer.

-      Bulotricia : Je ne le souhaite pas !

-      Gason : Moi si...

-      Bulotricia : Je sais...

 

 

A Katapigone, la petite capitale de l'Orchide, les gens n'oublient pas de se détendre aux thermes pendant que l'actualité déroule ses lourdes menaces. C'est le lieu de rencontre préféré des sénateurs disponibles pour toute félonie opportuniste et des espions du roi qui les tiennent à l'oeil.

 

GASON13-49.jpg

 

GASON13-50.jpg

 

-      Le sénateur Sybberatak : Je suis consterné... Le frère du roi désigné comme héritier. Un militaire ! Est-ce le moment de nous coller un général comme possible successeur du roi.

-      Le sénateur Tourmalinios : D'ailleurs, pourquoi le roi aurait-il déjà besoin de nommer un successeur ? Rien ne presse... Et puis s'il y a une guerre, on a de bonnes chances de la gagner.

-      Le sénateur Sybberatak : Ne crois pas cela, mon ami ! Je ne sais pas de quelles informaations dispose le roi, et je me demande même si une victoire fait partie de ses plans ! A nous d'être vigilants et d'être prêts à agir !

 

 

Cette fois, les mauvaises nouvelles n'attendent même plus le matin : elles tombent dès l'heure de l'apéro du dîner. 

 

GASON13-47.jpg

 

-      Le ministre : Sire ! Les Reulous qui nous ont échappé dans les dunes se sont regroupés et ont attaqué la vallée du Poisson d'Or ! La garnison du mausolée a été débordée et vaincue. 

 

 

GASON12-18-copie-1.jpg

 

C'était en milieu d'après-midi...

 

GASON12-17.jpg

 

GASON13-80.jpg

 

...Les barbares Reulous ont surgi de toutes part et investi le campement d'une compagnie de la IIIème Légion qui surveillait le site.

 

GASON13-81.jpg

 

GASON13-82.jpg

 

GASON13-83.jpg

 

GASON13-84.jpg

 

GASON13-85.jpg

 

GASON13-87.jpg

 

GASON13-88.jpg

 

GASON13-89.jpg

 

GASON13-91.jpg

 

GASON13-48.jpg

 

-      Le ministre : Il manque à l'appel une vingtaine des nôtres. Ils ont été capturés, les Reulous réclament une rançon.

-      Gason : Donnez-leur tout ce qu'ils veulent et plus, faites préparer un convoi par l'intermédiaire des Grands. Il faut absolument que le terrain soit dégagé en Authiegane. Et je veux récupérer nos hommes, bien sûr. Dites à mon frère le presque-roi  d'organiser une rencontre discrète avec ces rebelles et voir dans quelle mesure on peut se les associer...

 

 

GASON3-104

 

GASON3-105

 

GASON13-G.jpg

 

GASON13-H.jpg

 

-      Antonitali : Fidèle Pippot, je viens de lire le rapport des mages-adjoints. La situation est grave... Il est sans doute temps de travailler avec une nouvelle approche... Ce qui répond d'ailleurs aux inquiétudes exprimées par nos contacts en Montvillange.

-      Pippot : Désirez-vous dresser une liste des conflits dans lesquels nous interviendrons et de ceux que nous laisserons de côté ?

 

 

GASON13-K.jpg

 

-      Antonitali : J'entends par "changement d'approche" que nous ne consacrerons plus notre énergie à nous mêler de guerres et de choses punitives, mais à promouvoir la paix ! Il n'y aura plus d'actions frontales, mais des démarches d'accompagnement, de pédagogie et de soulagement. Je pensais à ce qui pend au nez des Orchidiens... Au fond, ce déménagement forcé sera une opportunité pour eux. Au moins, il connaîtront la paix et ce sera déjà une victoire pour nous. Et nos cristaux auront le temps de refroidir ! Pippot, nous devons rester résolument neutres dans le conflit du Jardin de Groffliers, entends-tu ? Ré-so-lu-ment !

 

 

GASON13-L.jpg

 

-      Antonitali : ...Mais cela dit, n'oublions pas de continuer à informer discrètement notre ami Gason de tout ce qui se trame, pour qu'il ait le temps de prendre des dispositions utiles. Je pense qu'il s'en doute déjà un peu, mais je tiens à ce qu'il ait les idées claires.

-      Pippot : je m'en occupe, Maître.

 

 

GASON12-66.jpg

 

Les heures passent et elles sont graves et inquiétantes. Elles agissent également sur des choses inertes, qu'elles érodent et dispersent implacablement...

 

GASON12-67.jpg

 

 

Et les mauvaises nouvelles continuent de tomber : pour bien marquer son indépendance, Kentika attaque seule le Duc de Tourbières sur son territoire, par surprise.

La reine de Carrelage n'a pas été longue a laisser exploser sa colère. Gason Authienoüs a l'explication des étranges lueurs que l'on pouvait voir à la fin de la nuit vers le Nord, de l'autre côté de l'étang :

 

GASON13-52.jpg

 

GASON13-53.jpg

 

La petite armée lacustrienne a été balayée par la phalange carrelaginoise ; le Duc de Tourbières s'est enfermé dans un fort au bord de l'eau, au milieu des joncs.

La reine ouvre l'enchaînement des hostilités et remporte le premier point.

 

La bataille pour la prise de Carrelage est inéluctable. La plupart des acteurs la croient décisive.

Mais bien peu que savent que certaines décisions sont déjà prises...

 

A SUIVRE... La fin de cette histoire dans l'épisode 14

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 08:58

 

Cette nouvelle aventure de Gason Authienoüs s'étendra sur les épisodes 12, 13 et 14.

 

GASON4-107 

 

 

Printemps 2031.

La vie suit son cours dans le jardin secret qui abrite plusieurs peuples miniatures à Groffliers, près de Berck-sur-mer.

Le petit royaume d'Orchide vient de vivre quasiment une année entière de paix et de prospérité.

Mais à ses frontières, qui sont encore assez floues, il se produit des mouvements inquiétants...

 

GASON12-100.jpg

 

Le minuscule Duché de Tourbières, un des Etats les moins développés du Jardin, est en crise. Une faction décide de le quitter, sous la conduite de la jeune noble dissidente Kentika, et de squatter une petite maison à demi en ruine qui se trouve tout près de la Haie Nord.

 

GASON12-106.jpg


Cette maison sert encore de remise aux Grands Protecteurs, mais elle est surtout le point de ravitaillement de la tribu des Reulous, aidés par le Conseil des Nations Miniatures. Dans la journée qui suit leur arrivée, ils fondent la Cité de Carelage  et proclament reine leur chef, une jeune noble du nom de Kentika. 

 

GASON12-001.jpg

 

GASON12-002.jpg

 

GASON12-003.jpg

 

 

Entretemps, le Conseil, qui rassemble les 17 Etats, du plus puissant au plus pauvre, réfléchit au problème démographique que connaît le Jardin, victime de son succès après seulement 20 ans d'existence. 70 000 mini-gens y vivent et c'est trop. Il faut organiser des départs vers d'autres colonies. C'est mêùme une demande des Grands. Comme personne  n'est volontaire pour s'en aller, on commence par envisager le déplacement des peuples qui posent le plus de problèmes. Les premiers visés sont les Reulous...

Le petit territoire qui leur avait été laissé en concession suscite maintenant des convoitises. La reine de Carrelage voit là l'occasion de faire reconnaitre par le CNM son nouvel Etat, avec le soutien du roi Corbeillan d'Onagrie, vassal de l'Empereur Réginar d'Eléborance...

Mais le roi Gason Authienoüs s'interroge : cette alliance toute nouvelle présente-t-elle un risque pour l'Orchide ?

Le CNM lui promet que non.

 

 

GASON5-45

 

 

Un matin comme les autres : Le Lever du Roi Gason d'Orchide.

 

GASON12-A.jpg

 

GASON12-B.jpg

 

-      Le majordome : Bonjour, Sire. Il est 6h30. Avez-vous bien dormi ? Dois-je faire appeler l'oracle qui interprète les rêves ? Voulez-vous une pastille de menthe ?

 

 

GASON12-C.jpg

 

GASON12-D.jpg

 

-      Une servante : Le bouquet matinal de Votre Majesté, Votre Majesté ! Voulez-vous que je le change si vous le trouvez trop rose ?

-      La gouvernante : Que l'on prépare le petit-déjeuner du roi ! Des crèpes, du café et un grain de raisin, le plus petit et le moins acide que les cuisines trouveront !

-      Une autre servante : Madame, la lavandière du roi est en retard, Sire ! Nous en sommes désolés ! 

-      La gouvernante : Il doit rester des draps couleur anis dans la lingerie. Changez-les rapidement au cas où le roi voudrait faire une sieste après son bain. Mais retirez les taies mauves qui ne vont pas avec et mettez-en des bleues !

 

 

GASON12-E.jpg

 

-      Un serviteur : Votre bain est prêt, Sire. Désirez-vous de la lavande ou de l'ylang-ylang ?  

-      Le majordome : Sire, le favori du mardi s'est enrhumé cette nuit. Voulez-vous en changer pour la nuit prochaine ? Puis-je vous suggérer de décaler aussi celui du jeudi ?

-      Un autre serviteur : Les serviettes de Sa Majesté !

-      Un autre serviteur : Verrez-vous aujourd'hui un ambassadeur, Sire ? Si oui, je suggère pour votre tenue du jour une cape noire avec des bandes dorées et une coiffe de plume. Avez-vous une préférence pour la couleur de la plume ?

 

 

GASON12-G.jpg

 

-      Gason : Crèpes et café, ylang, pas de sieste, mettez les favoris en vacances cette semaine, je prendrai mon bain, je me sècherai et habillerai seul et pas de plume ! C'est assez ! Assez !! Il ya trop de monde ici quand on se lève le matin ! Tous dehors s'il vous plaît ! Laissez-moi me débrouiller seul ! Emmenez cet énorme bouquet, aussi !

 

 

GASON12-H.jpg

 

GASON12-J.jpg

 

-      La gouvernante : Voilà, ils sont tous partis. Tu vas avoir un peu de calme.

-      Gason : Vous deux aussi... Allez donc prendre l'air, baladez-vous, profitez de la vie, merde, quoi !

 

 

GASON12-K.jpg

 

GASON12-L.jpg

 

-      Gason : Hhhhhhhh...

 

 

GASON12-M.jpg

 

-      Gason : Ah ! Monsieur le Ministre, il ne manquait plus que vous ! Alors, quelles sont les nouvelles du jour ? Ou plutôt celles de la nuit, vu que les problèmes semblent ne jamais dormir.

-      Le ministre de la diplomatie : Bonjour, Sire. Avez-vous bien dormi ? ...Où sont passés les larbins ?...

 

 

GASON12-N.jpg

 

-      Le ministre : Alors voilà... Le CNM est sur le point de mettre au vote la reconnaissance officielle de la Cité de Carrelage. Ceci fâche beaucoup le Duc de Tourbières qui vous reproche de ne pas avoir occupé militairement la concession des Reulous... pour éventuellement la partager avec lui plus tard. Le roi Corbeillan, avec le soutien de l'Empereur Réginar, a mobilisé son armée et conclu une allainec avec la reine Kentika. Il est prêt à déclarer la guerre au Duc lacustrien. Par ailleurs, on s'étonnait de ne plus voir un seul Reulou dans leur concession depuis que le CNM a décidé de leur évacuation. On les a retrouvés ! Ils se sont regroupés dans le désert d'Authiegane et menacent en représailles nos campements. Les éléments de la IIIème Légion qui sont sur place étant insuffisants à rétablir l'ordre, le général Ypardanlêvôj demande des renforts.

 

 

GASON12-P.jpg

 

-      Gason : Et moi qui dormait paisiblement pendant ce temps--là... Nous voilà avec soudain beaucoup d'ennemis sur les bras. Heureusement, ils ne s'entendent pas tous entre eux. Donnons d'abord des gages aux CNM : il va falloir retourner faire campagne dans le désert et mater les Reulous pour les convaincre de déménager. Dans le même temps, préparez deux rencontres au sommet avec la reine Kentika et avec le roi Corbeillan. Tant que les Onagrois auront leur attention tournée vers les Lacustriens, on peut encore les considérer comme presque des alliés... et ça isolera Carrelage pour un temps. Faites rassembler les IIème et IVème Légions à Absynthios. Je ne veux aucune troupe orchidienne dans la concession Reulou pour l'instant, mais nous devons aussi être prêts à toute éventualité. Le quartier général de l'armée de réserve rejoindra Myrakénèse pour garder un oeil sur le Duc. Je prends la tête de l'expédition, avec joie d'ailleurs ! Madame Bulotricia assurera la régence en mon absence, comme d'habitude.

-      Le ministre : Quoi ? Sire, vous voulez y retrourner personnellement ? Ce sera encore assez mal vu par le Sénat... Et puis la IIIème Légion est certes devenue experte aux combats dans le désert des dunes de l'Authie, mais elle reste très en sous-nombre face aux Reulous...

 

 

GASON12-Q.jpg

 

-      Gason : Notre allié magique et secret comblera nos faiblesses, comme à San Pellegrino et à Opoponaxos, je suis confiant là-dessus, comme sur la qualité de notre armée. Je me doute bien qu'une mytérieuse panthère, ou une mouette complice ou quelque autre prodige viendra à point nommé nous porter secours. L'imagination du Mage Antonitali est inépuisable !

-      Le ministre : Et si malgré tout, les choses tournent mal et que le royaume est menacé ? Et si le Sénat vote la défiance de peur de voir revenir la catastrophe du passé ? Nous ferons quoi ?

 

 

GASON12-R.jpg

 

-      Gason : Nous ferons quoi ? Une République, mon cher ami, une République ! Allez, je dois me préparer à partir !

-      Le ministre : Comment ?!?

-      Gason : A partir en Authiegane ! Ne paniquez pas ! De toute façon, nous gagnerons.

 

 

Le jour même, quelque part sur une petite route du Jardin, sur le territoire de la République de Montvillange.

 

GASON13-1.jpg

 

GASON13-2.jpg

 

GASON13-3.jpg

 

GASON13-4.jpg

 

-      Antonitali : Bonjour Colonel !

-      Le Colonel : Bonjour, Mage Antonitali. Je suis surpris de ce rendez-vous, notre dernière rencontre avait été mois pittoresque...

-      Antonitali : J'aime ce petit côté mystérieux, espionnage, complots secrets...

-      Le Colonel : Secret ? Votre voiture est magnifique, mais elle n'a pas dû passer inaperçu...

-      Antonitali : Merci ! Elle ne fait pas que rouler. C'est une limousine interdimensionnelle. Avez-vous de nouvelles informations ?

 

 

GASON13-5.jpg

 

-      Le Colonel : Oui. Il se confirme que l'Empereur a une intention bien précise en faisant soutenir la Cité de Carrelage par son vassal, le roi Corbeillan d'Onagrie. Il cherche à provoquer le roi Gason d'Orchide pour vérifier si oui ou non il bénéficie d'alliances occultes.

-      Antonitali : Et il le fait de manière à se ne pas s'exposer directement en mettant en scène des pantins : Corbeillan, les Carrelaginois, les Reulous... Je croyais que l'Eléborance était alliée de l'Orchide.

-      Le Colonel : Les alliances n'empêchent pas la méfiance et la compétition. La protection magique que vous exercez sur le roi Gason déstabilise tout le nord du Jardin secret et l'Eléborance n'est plus le seul pays à soupçonner qu'il y a anguille sous roche. L'Hédonie et la Casteigne s'y mettent aussi et nous posent des questions. Mon gouvernement estime qu'il est prudent de cesser toute intervention magique et de laisser faire les choses de façon... naturelle. Pour éviter une nouvelle guerre qui impliquerait aussi les Lacustriens et d'autres Etats, le CNM songe sérieusement à proposer des déménagements vers d'autres colonies à plusieurs peuples faiblement développés. Bien que certains, comme les Reulous, n'auront pas le choix... De toute façon, cette colonie berckoise est maintenant trop peuplée et trop divisée. La République de Montvillange  souhaite un rééquilibrage. Mais pour ça, vous devez laisser l'Orchide vivre sa vie... Même au prix d'une importante remise en questions des Orchidiens eux-mêmes.

-      Antonitali : Je ne suis pas contre. Mais que faites-vous des autres interventions paranormales qui ne sont pas de ma compétence, comme le Mini-Docteur, qui a aidé votre cité volante le Sasgarion a sauver votre monde et à percer le secret de vos origines ?...

 

 

GASON13-6.jpg

 

-     Le Colonel : Cela fait déjà quelques années que nous sommes sans nouvelles du Mini-Docteur. Mais c'est lui qui nous avait alertés sur les risques de la surexploitation des ressources occultes sur la viabilité de notre mini-monde, qui repose sur un imaginaire contrôlé plus grand que nous mais fragile...

-      Antonitali : C'est entendu. Je n'interviendrai pas si Gason Authienoüs doit entrer en guerre contre tous ses voisins. J'imagine que vous avez prévu une autre forme de sauvegarde plus officielle pour éviter une grave dépression à ce royaume en cas de défaite... naturelle. 

-      Le Colonel : L'Orchide sera le premier pays à se voir proposer un territoire dans un autre jardin, là où elle n'aura plus d'ennemis et de tracas. Elle aura un mini-monde neuf à reconstruire. Mon gouvernement est réaliste, mais il ne veut pas être trop cynique. Nous sommes sans illusions, nous savonsque tous les problèmes ne se régleront pas comme ça... Mais nous avons une règle d'or à suivre : toutes les aspects paranormaux de nos aventures doivent rester inconnus du public. D'ailleurs, parmi les 17 gouvernements membres du CNM, seuls deux connaissent les secrets jusque là bien gardés : le mien et celui de l'Orchide. Voilà une autre raison qui motive un prudent éloignement de Gason Authienoüs et des siens... Merci de votre soutien, Mage Antonitali. Nous vous recontacterons dans quelques jours.

-      Antonitali : Avec plaisir, Colonel.

 

 

GASON13-7.jpg

 

GASON13-8.jpg

 

-      Antonitali : Allez, on rentre.

 

GASON13-9.jpg

 

  "PLOP !"

 

 

GASON12-16.jpg

 

Deux jours plus tard, la IIIème Légion orchidienne est en marche sur la plage pour rejoindre les positions occupées par les Reulous.

 

GASON12-6.jpg

 

GASON12-7.jpg

 

GASON12-8.jpg

 

GASON12-9.jpg

 

 

Les Orchidiens découvrent le lendemain une des nombreuses pyramides votives éphémères que les barbares érigent pour appeler la bonne fortune sur leur armes.

 

GASON12-10.jpg

 

GASON12-11.jpg

 

GASON12-12.jpg

 

GASON12-13.jpg

 

-      Chantalladçouss : Mon neveu, voilà nos ennemis. Voyez cette construction de sable... Cette tribu a manqué de peu l'occasion d'être une petite civilisation brillante et raffinée. Au liezu de ça, ils se sont contentés de zoner en vivant de rapines... Au fond, ils n'ont pas été aidés, ni par nous ni par personne.

-      La gouvernante : C'est magnifique... Tout ce travail harassant pour une chose que le vent va assécher et éroder inexorablement en quelques heures... Peut-on encore les considérer comme de simples barbares ?

-      Gason : Mon oncle, ils ont peut-être laissé passer leur chance, ça les a rendus méchants et je ne peux qu'être triste pour eux, ok. Mais cette fois, nous ne laisserons pas passer la nôtre. Il nous faut la paix à tout prix.

 

 

GASON12-14.jpg

 

GASON12-15.jpg

 

-      Gason  : Regagnons le campement et tenons notre conseil de guerre. La bataille aura lieu demain. C'est dommage... Mais avons-nous le choix ?

 

 

GASON12-101.jpg

 

GASON12-102.jpg

 

-      Yadêmokyblès : Selon nos informateurs, nous avons 120 à 130 Reulous devant nous. Et nous n'avons que 75 hommes à leur opposer.

 

 

GASON12-103.jpg

 

-      Gason : Je pense qu'ils vont livrer bataille de la manière habituelle : En installant un centre défensif solide et en attaquant sur les ailes. Dans un premier temps, nous jouerons le jeu... Nos archers et lanciers occuperont leur centre pendant que notre infanterie lourde attaquera au sud et l'infanterie légère au nord. A un signal convenu, si nous réussissons à ménager nos forces et à ne pas nous faire envelopper, notre centre sera volontairement affaibli et renforcera l'offensive au sud. Pendant ce temps, notre aile nord se repliera en courant sur cette position, en arrière, pour établir une nouvelle ligne qui nous permettra de maintenir nos communications. Il en résultera un basculement de 45 degrés de la totalité du front. Pour s'adapter et nous poursuivre, les Reulous vont devoir rompre leurs lignes et se disperser pendant un court moment. Ce sera celui où nous devrons redoubler d'efforts pour battre leur aile sud et contre-attaquer. Ce plan repose beaucoup sur l'énergie et le courage de ton bataillon, mon cher frère, et sur la cohésion des actions avec les deux autres, face à un ennemi en surnombre dont nous devrons entraver les capacités de manoeuvre.

 

 

GASON12-104.jpg

 

-      Le général Ypardanlêvôj : C'est un très bon plan, Sire. Et si jamais ils ne se déploient pas comme d'habitude ?

-      Gason : Nous improviserons, nous ferons travailler notre imagination, c'est pour ça que ça s'appelle l'Art de la guerre...

-      Le général : Et la magie, elle intervient à quel moment ?

-      Gason : ...Euh, ce sera une surprise pour nous aussi, j'imagine...

 

 

GASON12-105.jpg

 

-      Yadêmokyblès : Malgré tout, il vaut mieux prévoir deux voies de retraite bien dégagées qui nous permettront de nous regrouper plus loin si nous sommes débordés. Ici, par exemple... Qu'est-ce que c'est ?

-      Un officier : Une série de petites buttes de sable plus ferme avec des fleurs jaunes...

-      Gason : C'est sûrement un très joli point de repli. Mais je sais que nous  n'en viendrons pas là. Ayez confiance, la magie d'Antonitali nous aidera au moment critique !

 

 

L'après-midi est là. La région de Berck est baignée d'une lumière forte et chaude et elle fait exception ce jour-là avec l'essentiel du reste de la France. C'est THE place to be ce jour-là...

 

 

GASON12-20.jpg

 

GASON12-19.jpg

 

Gason est déjà en partie satisfait : Les Reulous ont adopté leur formation de combat habituelle.

 

GASON12-21.jpg

 

GASON12-22.jpg

 

Ils hurlent pour impressionner leurs adversaires : " REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !!"

 

GASON12-23.jpg

 

GASON12-24.jpg

 

Les chefs Reulous donnent le signal de la bataille.

 

GASON12-25.jpg

 

Comme prévu, elle s'engage sur les ailes des deux armées. Les Orchidiens chargent avec fougue.

 

GASON12-26.jpg

 

GASON12-27.jpg

 

GASON12-28.jpg

 

GASON12-29.jpg

 

GASON12-30.jpg

 

GASON12-31.jpg

 

GASON12-32.jpg

 

La bataille se stabilise. C'est le moment de renforcer l'aile sud, l'infanterie lourde conduite par Yadêmokyblès, le frère du roi, qui risque d'être débordée par le nombre des ennemis.

 

GASON12-33.jpg

 

Et comme prévu, l'aile nord orchidienne, séparée des autres unités royales, se replie soudain pour gagner sa nouvelle position et provoquer le basculement du front.

 

GASON12-34.jpg

 

GASON12-35.jpg

 

GASON12-36.jpg

 

GASON12-37.jpg

 

GASON12-38.jpg

 

Yadêmokyblès, surnommé "Le Mini-Lion du Jardin", porte sur ses épaules la partie la plus difficile de la bataille. Il met à cette tâche une énergie démultipliée qui épate tous ses compagnons.

 

GASON12-39.jpg

 

GASON12-40.jpg

 

GASON12-41.jpg

 

L'ail nord des Reulous s'est rabattue sur l'infanterie légère. Mais comme prévu, la ligne ennemie est rompue et dispersée par ce mouvement de bascule.

 

GASON12-42.jpg

 

GASON12-43.jpg

 

GASON12-44.jpg

 

Gason s'est posté au centre où il rameute quelques hommes. A ce moment précis, les Orchidiens sont sur le point de flancher...

 

GASON12-45.jpg

 

GASON12-46.jpg

 

Mais Yadêmokyblès réussit la percée qui doit couper l'ennemi en deux.

 

GASON12-47.jpg

 

GASON12-48.jpg

 

Les chefs Reulous sentent le vent tourner. Ils hésitent à engager leurs maigres réserves.

 

GASON12-49.jpg

 

Voilà. Les Reulous ont perdu toute cohésion et c'est la débandade.

 

GASON12-50.jpg

 

GASON12-51.jpg

 

Les Orchidiens ont réussi à rééquilibrer le rapport des forces. Mais il ont aussi pris un avantage psychologique décisif sur les Reulous qui ne font plus que reculer en se laissant assommer.

 

GASON12-52.jpg

 

Gason Authienoüs tient une nouvelle victoire sur les barbares, à son grand étonnement...

 

GASON12-53.jpg

 

-      Gason : ...Je ne comprends pas... Qu'est-ce qui s'est passé ?

-      La gouvernante : Bravo, mon chéri ! (Smac !)

-      Yadêmokyblès : Eh bien, mon cher frère ! Nous avons remporté une magnifique victore, voyons ! Grâce à ton plan !

-      Gason : Mais... Et la magie ?...

-      Yadêmokyblès : A part celle de la bêtise de nos adversaires, je n'en ai pas vu d'autre ! Nous avons gagné par nous-mêmes, Gason ! Et on dirait que tu es déçu !

 

 

Et le roi Gason commence à préparer dès le lendemain son voyage de retour vers le Jardin. Il laisse à son frère Yadêmokyblès et au général Ypardanlêvoj le commandement de la colonie avec une grande partie de la IIIème Légion.

 

DSCN3118 (1280x960)

 

Ce nouveau triomphe le laisse pensif : le problème est-il vraiment résolu ? Comment gérer les aux autres problèmes qui ont surgi ces jous-ci ? Peut-on prendre des vacances quand on est roi ?

 

DSCN3123 (1280x960)

 

 

Et surtout : comment se passera la rencontre avec kentika, la reine de Carrelage ?

 

 

A SUIVRE...

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 13:47

 

67400_567789156593653_125958367_n.jpg

 

10498042_732396900132877_4159146459147606857_o.jpg

 

10358942_732397553466145_82530623024657874_o.jpg

 

10272661_732397883466112_6688727329147829100_o.jpg

 

10498054_732398096799424_6038933522845085570_o.jpg

 

10468020_732398186799415_5252790113502158052_o.jpg

 

1003159_574611175911451_1560733263_n.jpg

 

001.jpg

 

002.jpg

 

190030_556268534412382_1025557996_n.jpg

 

988391_673280486044519_1822853568_n.jpg

 

DSCN0083.JPG

 

GASON11-10

 

GASON11-11

 

GASON11-12

 

1604462_688644031174831_521578162_n.jpg

 

GASON7-13

 

GASON7-18

 

1384316_607582682614300_1585231540_n.jpg

 

10006383 690756757630225 682362356 n

 

1173785 690757090963525 527659818 n

 

1977436 695589780480256 343277301435063478 n

 

10253973 695590667146834 2955692185055209537 n

 

0000000000000

 

217362_547514388621130_1372732764_n.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 09:03

Bientôt, peut-être, si le temps se maintient, une nouvelle aventure de l'équipage de la Cité Volante Miniature le Sasgarion. Avec de nouveaux décors, de nouveaux personnages, de nouveaux effets spéciaux...

 

DSCN4130--1280x960-.jpg

 

DSCN4132--1280x960-.jpg

 

DSCN4133--1280x960-.jpg

 

DSCN4134--1280x960-.jpg

 

DSCN4135--1280x960-.jpg

 

DSCN4136--1280x960-.jpg

 

DSCN4137--1280x960-.jpg

 

DSCN4138--1280x960-.jpg

 

DSCN4139--1280x960-.jpg

 

DSCN4142--1280x960-.jpg

 

DSCN4143--1280x960-.jpg

 

DSCN4144--1280x960-.jpg

 

10333295_723440434361857_6489663299976689071_o.jpg

 

10275534_723441277695106_8496231865395873580_o.jpg

 

S40-1.jpg

 

S40-2.jpg

 

S40-3.jpg

 

S40-4.jpg

 

S40-5.jpg

 

S40-6.jpg

 

S40-7.jpg

 

S40-8.jpg

 

S40-9.jpg

 

S40-10.jpg

 

S40-11.jpg

 

S40-12.jpg

 

S40-13.jpg

 

S40-14.jpg

 

S40-15.jpg

 

S40-17.jpg

 

S40-18.jpg

 

 

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 10:14

 

Résumé des épisodes 9 et 10 :

Mars 2024.

Plusieurs expéditions quittent le jardin secret près de Berck-sur-Mer qui abrite les Nations miniatures pour explorer et se partager le vaste pays dunaire qui borde la Baie d'Authie, appelé l'Authiegane.

En réalité, celle de Georgio Maroillocoulos a un autre objectif : rechercher une civilisation inconnue tapie dans le désert et qui serait, Georgio en est persuadé, orginaire d'une autre planète. Comme si la nôtre n'était déjà pas si démesurée et inaccessible à l'échelle des mini-gens (1/72ème) !

Le roi Gason Authienoüs a pris la tête de l'expédition orchidienne, tout heureux qu'il est de repartir à l'aventure et de s'éloigner des responsablités de l'Etat. C'est la troisième fois qu'il pénètre dans ces régions hostiles, suivi de ses habituels compagnons, de la IIIème Légion au complet et d'un groupe de scientifiques.


Georgio a de la chance ! Il découvre une tribu africaine qui a plusieurs siècles d'avance technologique sur le mini-monde berckois. Ces êtres discrets observent leur voisins sans se montrer, estimant que les Arrochelliens ne sont pas encore assez sages.

Les extra-terrestres de Georgio viennent donc d'Afrique... Et ils ne manquent pas de lucidité : la guerre éclate en effet dans le désert. Gason Authienoüs est confronté à l'armé impériale hédonienne qui tente de le mettre hors-jeu dans la conquête de l'Authiegane et il échappe de peu à une terrible défaite... Avant d'être capturé à son tour par cette étrange tribu des sables...   


 

 

DSCN4036--1280x960-.jpg

 

6.jpg

 

Par cette belle journée côtière, le roi Gason Authienoüs est amené à son tour au village de la tribu étrangère.

 

GASON10-17.jpg

 

Il faut un petit moment à Georgio pour raconter au roi ce qu'il a appris au contact de ce peuple si avancé et venu de si loin. Le gouverneur Soutass-Méo fait un bon accueil à l'Orchidien.

 

-      Soutass-Méo : Je suis honoré de recevoir le jeune roi qui est protégé par une réalité magique, d'après nos informations.

-      Gason : Vous êtes bien renseignés, ici ! Mais la magie ne nous protège pas toujours et ces jours-ci, j'aurais bien besoin de pouvoir contacter nos alliés de cette réalité alternative que personne n'est supposé connaître...

 

 

GASON10-18.jpg

 

-      Gason : Nous avons peu de temps, hélas, allons au fait ! L'armée hédonienne vous cherche, votre village est menacé !

-      Soutass-Méo : Les Hédoniens sont même déjà là ! Nous devons évacuer rapidement, je le crains. J'envoie quelques guerriers pour tenter de les retarder.

-      Georgio : Mes hommes vont se joindre à eux !

 

 

GASON10-55-copie-1.jpg

 

GASON10-19.jpg

 

-      AAAAAAAAHHH !!!

-      Soutass-Méo : Restez calmes ! Essayons de négocier avec eux !

 

 

GASON10-56.jpg

 

La tentative des assiégés est rapidement repoussée par les Hédoniens qui renforcent leur position devant le village.

 

GASON10-58.jpg

 

GASON10-20.jpg

 

GASON10-21.jpg

 

-      Georgio : Arrêtez !! Arrêtez cette folie !! Ce peuple est un miracle pour nous et vous gâchez tout !!

-      Soutass-Méo : N'insistons pas, Georgio ! Tout le monde doit rejoindre l'Anneau-qui-emmène-loin ! Venez avec nous, si votre décision est prise !

 

 

GASON10-22.jpg

 

GASON10-23.jpg

 

GASON10-24.jpg

 

GASON10-25.jpg

 

 

GASON10-80-EPILOGUE.jpg

 

-      Soutass-Méo : Le temps est venu de se dire au revoir, mes amis. Votre monde n'est pas encore prêt à un contact avec nous. Nous le savions déjà il y a trois siècle, mais c'est encore plus vrai aujourd'hui, pour d'autres raisons.

 

 

GASON10-81-EPILOGUE.jpg

 

-      Soutass-Méo : Seigneur Gason, j'ai un grand service à vous demander. Quand nous aurons franchi l'Anneau pour rentrer chez nous, nous déconnecterons le système. Gardez celui-ci sous votre protection et enfouissez les pierres qui le commandent en un lieu tranquille.

-      Gason : Je vous promets que nous en prendrons soin et que votre secret sera bien gardé.

 

 

GASON11-1.jpg

 

GASON11-2.jpg

 

GASON11-3.jpg

 

-      Soutass-Méo : Le passage est ouvert. Georgio, vous et ceux et vos amis qui veulent venir êtes les bienvenus. Mais ce sera un voyage sans retour pour très longtemps... Nous savons ce que vous avez déjà sacrifié pour votre quête.

-      Georgio : Je suis prêt à partir. Mon collègue aussi.

 

 

GASON11-4.jpg

 

-      Soutass-Méo : Voici les pierres. Mises dans un certain ordre, elles activent l'Anneau et composent des adresses de destination.

-      Gason : J'ai à peine eu le temps de vous connaître ! Est-ce que vous reviendrez ?

-      Soutass-Méo : Le jour où vous jugerez que votre monde est prêt, Seigneur Gason, vous déterrerez les pierres. Revenues à la lumière du soleil, elles nous enverront un signal et nous saurons que ce sera le moment de réactiver les Anneaux-qui-emmènent-loin. En attendant le bon moment, cultivons en paix nos jardins respectifs. Je vous souhaite bonne chance.

 

 

GASON11-5.jpg

 

-      Soutass-Méo : Ah, j'oubliais ! Même éteint, l'Anneau contient encore une énergie résiduelle en liaison avec les sources de Pensée créatrice des mondes miniatures. Elle risque, pendant quelques semaines, de se réactiver une fois ou deux et de créer pendant quelques secondes un passage vers notre pays. Il faut être prudent avec un matériel aussi sensible ! Allez, cette fois c'est la bonne ! Bonne chance et au revoir !

 

 

GASON11-6.jpg

 

-      Gason : Eh bin ça alors... C'est allé un peu vite, mais on va gérer...

 

 

Gason Authienoüs tient ses promesses. Après que les Hédoniens aient ravagé le village, ils s'étaient repliés alors que l'armée orchidienne arrivait dans leur dos. Il avait donc tout le loisir d'organiser la suite des choses.

Il décida de cacher les pierres dans le mausolée du Poisson d'or, qui se trouvait dans uen profonde vallée à quelques jours de marche.

 

GASON10-83-EPILOGUE.jpg

 

GASON10-77-EPILOGUE.jpg

 

On déblaya la pyramide de sable qui recouvrait la chambre et l'on creusa une cavité plus grande pour accueillir ce nouveau trésor.

 

GASON10-78-EPILOGUE.jpg

 

GASON10-79-EPILOGUE.jpg

 

Quant à l'Anneau-qui-emmène-loin, qui était un objet bien trop grand et lourd, on demanda à un Grand berckois de venir la récupérer et de la déposer en Orchide, grâce à la radio de l'avion d'Anna Morfoz.

 

Pendant ce temps, des équipes d'éclaireurs arpentaient les dunes pour localiser l'armée hédonienne. Gason était en effet résolu à prendre sa revanche sur ses fourbes adversaires qui avaient trahi leur parole...

 

4.jpg

 

1.jpg

 

2.jpg

 

 

On finit par les trouver.

 

Le 28 avril 2024, eut lieu la Bataille de Biafine, qui vit s'affronter les Impériaux et l'armée orchidienne, renforcée par les mercenaires casteignans de Georgio Maroillocoulos. 

 

 

B1.jpg

 

B2.jpg

 

B3.jpg

 

Les lignes hédoniennes sont cette fois dans l'offensive, qui est menée avec confiance et musique en tête.

 

B4.jpg

 

B5.jpg

 

B6.jpg

 

GASON11-7.jpg

 

B7.jpg

 

B8.jpg

 

B9.jpg

 

Les Orchidiens ont appris à mieux gérer la mécanique implacable des batailles rangées, mais ça reste difficile. Cependant, ils s'en sortent bien, mettant la pression sur l'ennemi au bon moment, reculant quand il le faut...

 

B10.jpg

 

B11.jpg

 

Il faut maintenir à distance l'aile droite ennemie, qui est l'unité la plus menaçante.

 

B12.jpg

 

B13.jpg

 

Gason a gardé un as dans sa manche : une compagnie de réserve attend l'odre d'attaquer sur le flanc gauche de l'ennemi, lorsqu'il se sera trop avancé sur les positions orchidiennes. Gason fait reculer ses hommes pour attirer davantage l'ennemi sur lui.

 

B14.jpg

 

B15.jpg

 

B16.jpg

 

B17.jpg

 

L'attaque sur les deux extrêmités de la ligne hédonienne produit l'effet espéré. Le centre est ouvert et Gason s'y engouffre avant que l'ennemi n'ait le temps de former des carrés défensifs.

 

B18.jpg

 

Les Hédoniens battent en retraite, la bataille est gagnée pour Gson Authienoüs.

 

B19.jpg

 

 

Il ne reste plus qu'à recevoir la solennelle reddition de l'armée ennemie et, en représailles, obtenir l'abandon complet de toute prétention hédonienne sur l'Authiegane. Les Orchidiens restent seuls sur le terrain et du même coup, cela préserve d'autant mieux le secret du mini-peuple des visiteurs africains... 

 

B20.jpg

 

B21.jpg

 

Gason Authienoüs va pouvoir rentrer triomphalement en Orchide.

Oui, parce que c'est ce qu'il redoute toujours un peu, Gason : à quel moment rentrer, comment et surtout, quel accueil va-t-on lui faire ? 

 

 

Une fois de plus, ses conseillers en communication vont lui mettre en scène un retour à Katapigone glorieux.

 

GASON11-20.jpg

 

GASON11-21.jpg

 

GASON11-22.jpg

 

GASON11-23.jpg

 

GASON11-24.jpg

 

GASON11-25.jpg

 

GASON8-109

 

GASON8-115

 

 

Un mois plus tard, à l'occasion de son anniversaire, le roi Gason organise au château de Chémireil, dans la pelouse semée de trèfles qui est toute proche de Katapigone, une grande soirée moules-frites pour tous ses amis, de préférence les vrais, même s'il a aussi invité pas mal de politiciens.

 

 

GASON11-8.jpg

 

Gloria Grandnord et son mec assurent l'animation musicale.

 

GASON11-9.jpg

 

(chanson : "Et surtout ne m'oublie pas", Alain Delorme du groupe belge Crazy horse, 1973 - Bon, en fait c'est parce que j'ai accroché sur cette chanson en entendant le camarade Steeve l'interpréter au clavier dans une soirée piano-bar à Berck. C'est un hommage).

 

" Et surtout ne m'oublie pas
Quand je serai loin de toi
Si je dois te quitter
Il ne faut pas pleurer

 
Et surtout ne m'oublie pas
Tu sais que je reviendrai
Ce n'est pas tous les jours

Qu'on trouve le grand amour

On dit souvent que loin des yeux
On est aussi loin du cœur
"

 


GASON11-10.jpg

 

" Mais si tu m'aimes
Comme je t'aime
Il ne faut pas avoir peur

Et surtout ne m'oublie pas
Ecris-moi de temps en temps
Parle-moi de ta vie
Tout comme si j'étais là "
 

 

 

GASON11-11.jpg

 

" On dit souvent que loin des yeux
On est aussi loin du cœur
Mais si tu m'aimes
Comme je t'aime
Il ne faut pas avoir peur "


 

GASON11-12.jpg

 

" Et surtout, et surtout ne m'oublie pas
Quand j'aurai le mal de toi
Pendant ces longues nuits
Où je serais sans toi "


 

GASON11-13.jpg

 

" Et surtout ne m'oublie p... "

-      Les gens : Ooooooooooohhhh !...

 

 

GASON11-14.jpg

 

GASON11-16.jpg

 

SCHPRONFFF !!!!

-      Les gens : HAAAAAAAAAAAAHHHH !!!!

 

GASON11-17.jpg

 

GASON11-18.jpg

 

-      La gouvernante : Euh... Les musiciens... Où ils sont passés ?

-      Gason : Je crois qu'ils viennent de commencer une longue tournée en Afrique...

 

 

Et le temps fit son oeuvre, comme il aime à le faire.

 

B22.jpg

 

 

Au ras du sol, on voit aussi bien que nous le ciel. Le soleil couchant. Les étoiles, dont l'accessibilité n'est même plus une question de taille. Le mini-monde se nourrit en les contemplant des mêmes légendes, des mêmes espoirs, des mêmes doutes.

 

 

GASON10-59-EPILOGUE.jpg

 

GASON10-60-EPILOGUE.jpg

 

Et quand un jour finit, c'est qu'un autre va commencer. Le mini-monde berckois est impatient d'y être.

Il n'a pas finit de connaître de nouvelles et curieuses aventures, ni de chercher de nouvelles amitiés dans des ailleurs indéfinissables et pleins de surprises.

 

GASON10-61-EPILOGUE.jpg

 

GASON10-62-EPILOGUE.jpg

 

GASON7-18

 

 

FIN

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 11:42

Le 9 mars 2024, dans le jardin secret de Groffliers (62) qui abrite le Monde Miniature... 

 

Ce soir-là, dans le pays voisin du royaume d'Orchide, la République d'Arrochelle, environ 800 téléspectateurs suivent une émission consacrée aux mystères de la vie... A commencer par celui de la vie des peuples miniatures. 

 

 

1606847_695591507146750_8324625597039230390_n.jpg 

 

-      Sandra Matizet : Bonjour. Vous êtes bien dans l'émission "Théories alternatives" et c'est le numéro 18. Déjà ? Eh oui. Ce soir, je reçois Georgio Maroillocoulos, de Casteigne, ingénieur dans l'industrie métallurgique. Vous êtes aussi co-fondateur de l'association "Aille ouante tou bilive", expression qui vient d'un vieux dialecte oyatsine et qui signifie "On ne me la fait pas !". Georgio, vous contestez les différentes théories qui divisent déjà la science officielle sur le secret de l'origine des peuples miniatures. Pensez-vous que la science et les gouvernements nous mentent ?

-      Georgio Maroillocoulos : Sandra, pour ce qui est de la théorie de la soudaine mutation génétique, je crois que la science officielle fait ce qu'elle peut. Elle n'a pas toutes les réponses et elle comble les vides avec ce qui lui paraît raisonnable... (voir "la Quête du Sasgarion", épisode 15, octobre 2011). Quant à la rumeur selon laquelle les gouvernements seraient en contact avec des forces étranges qui auraient révélé que les mini-gens sont en fait des choses aussi subtiles, fugaces et paradoxales que des rêves devenus réalité, je crois qu'ils ont à clarifier cette question. On évoque même une dimension magique, de plus en plus, en Orchide. Nos gouvernants doivent parler, ils le doivent au public !

 

 

10245486_695591670480067_5411273513909499602_n.jpg 

 

-      Sandra Matizet : Mais vos amis et vous avez une autre explication : Les mini-gens qui vivent depuis des siècles dans un monde de Grands auraient une origine extra-terrestre... Ou bien des extra-terrestres auraient provoqué cette mutation génétique que l'on date du début du XIVème siècle... Tout cela semble sérieusement perché et saugrenu, non ?  

-      Georgio Maroillocoulos : Regardez ce que nous sommes et regardez ce que nous vivons... En soi, c'est déjà saugrenu et stupéfiant ! Nous existons ! Nous sommes très en avance sur ce vaste monde qui ne nous connaît pas, nous avons accompli des choses incroyables, notre génie collectif dépasse celui des Grands et nous ne sommes que 200 000 ! Notre capacité d'adaptation au milieu naturel qui aurait développé notre intelligence n'explique pas tout. Nous pensons qu'une intervention extérieure et en dehors des capacités humaines est forcément la cause de notre existence. Une mutation génétique aussi spectaculaire n'arrive pas comme ça. Quelque chose est intervenu pour créer volontairement une nouvelle espèce dans l'espèce humaine, une sous-espèce miniature, et ce quelque chose, ça ne peut être q'une intelligence supérieure venue d'ailleurs, venue d'une autre planète vers la fin du Moyen-Age des Grands. Peut-être des créatures de la même échelle que nous et qui s'inquiétaient de ne pouvoir communiquer aisément avec des humains hautes de plus de 1 700 millimètres et pesant plus de 80 000 grammes !    

 

 

10245447_695592047146696_2522538784681951495_n.jpg 

 

-      Sandra Matizet : Vous avez annoncé que vous alliez rechercher nos origines dans la Baie d'Authie... Pourquoi là précisément, comme par hasard, si près du jardin secret qui abrite l'essentiel des nations miniatures ? Des aliens ont créé le mini-monde... Votre théorie qui ne s'appuie encore sur rien de concret n'est actuellement pas crédible et elle ne suscite qu'incompréhension et moqueries, dans le meilleur des cas... Vous n'êtes pas effrayé ou découragé par le ridicule qui peut retomber sur vous ? 

-      Georgio Maroillocoulos : Nous allons bientôt entreprendre un voyage dans les dunes d'Authigane, tout le long de la Baie d'Authie, pour rechercher des indices de cette théorie et illustrer les faits de preuves irréfutables... Cela fait bien des années que cette région recèle des mystères non élucidés. On a vu des formes et des lumières s'y déplacer de façon anormale, des gens disparaître et revenir des années plus tard sans souvenirs de ce qu'ils avaient vécu, des éléments artificiels visibles de loin un jour, en pleine nature, et subitement invisibles le lendemain... Ce pays porte depuis longtemps des légendes troublantes qui sont bien connues de mon peuple, le peuple oyatsine.

 

De nombreuses observations ont également été faites par le radar de la base aérienne d'Arrochelle, par des appareils en vol, et des mesures sur les mouvements et la vitesse de ces phénomènes lumineux ont été faites par tous nos grands vaisseaux miniatures : Le Sasgarion en a fait au moins 10 ces dernières années, dont la première quelques mois seulement après son arrivée en 2011 ! Le Normandie en a fait 4 en l'espace d'un mois en 2018, ou encore l'Enondradel qui en a relevé plusieurs l'année dernière... La disparition de Gecko 29 et de ses deux pilotes juste après l'envoi de données étranges mais tronquées n'a toujours pas été élucidée ! Ces constatations ont-elles fait l'objet d'enquêtes militaires ou civiles ? Si oui, pourquoi ne le dit-on pas ?  

 

 

10176238_695591793813388_9084254302717938590_n.jpg

 

-      Georgio Maroillocoulos : Bien sûr, certaines explications officielles nous enfumeront poussivement avec des pseudo-essais aéronautiques menés en secret par les Howlaks ou les Montvilliens... Lesquels démentent formellement, bien sûr. Bref, ça ne tient pas. Vous vouliez du ridicule, en voilà... 

Et vous-même, Sandra, vous avez été un des officiers du Sasgarion avant de faire de la télé : pourquoi vous ne parlez pas ? Le public a le droit de savoir !

-      Sandra Matizet : ...Euh...  

-      Georgio Maroillocoulos : La technologie moderne appuie nos certitudes qu'il y a là quelque chose de fascinant à creuser. Et rappelez-vous qu'il y a à peine quinze ans, nous, les Oyatsines, étions convaincus que nous étions seuls, que le monde était minuscule. Nous vivions au ras du sable sans aucune notion de ce qu'étaient la planète Terre et ses continents, ni de l'immensité et de la diversité biologique que cela représentait. Et puis lorsque le Sasgarion est arrivé, nous avons découvert et accepté une réalité que nous ne pouvions même pas imaginer... Parce que les preuves étaient là ! Cela a conduit à l'effondrement de nos habitudes, de nos modes de vie et de pensée, de notre système politique, de notre religion, de notre capitale même, mais la connaissance a gagné la partie, nous nous sommes rapidement relevés et nous y avons gagné aussi ! (La Quête du Sagarion, saison 1).

 

 

GASON9-94.jpg

 

-      Georgio Maroillocoulos : Notre démarche d'aujourd'hui est la même : découvrir et faire connaître. Elargir notre horizon ! Et comme nous ne sommes pas une secte et que nous avons un grand sens de l'humour, nous utilisons beaucoup l'autodérision, je vous rassure. Après tout, présenter avec force et passion des choses sérieuses, ça n'exclut pas un peu de décontraction. Cela implique aussi de l'énergie et du courage.

 

Vous me demandiez pourquoi si près d'ici ? Le fait est que notre source de vie n'est pas en Normandie, à Montville, comme on le prétend, mais qu'elle se trouve ici ! C'est une évidence indiscutable ! Ce n'est pas un hasard si mon peuple semble avoir toujours vécu près de Berck, pas davantage un hasard si la Cité Volante Le Sasgarion a été amenée jusqu'ici pour refonder notre civilisation miniature... Car c'est ici que tout a commencé, grâce à une intervention extérieure qui se poursuit encore aujourd'hui, et nous allons démontrer jusqu'à quel point elle l'est, extérieure... Notre expédition partira donc dans trois jours et nous relèverons avec sérénité et constance ce fabuleux défi de la connaissance...

 

 

1977436_695589780480256_343277301435063478_n.jpg

 

1978616_695590460480188_4499654415886285695_n.jpg

 

10253973_695590667146834_2955692185055209537_n.jpg

 

DOÏÏÏÏÏÏÏNNNNG !!!

 

1904108_695590900480144_1330214488934929265_n.jpg

 

1496656_695591133813454_2151011597166206591_n.jpg

 

10155723_695591353813432_8919011468159977968_n.jpg

 

 

Justement, nous sommes à une époque où cette vaste région côtière, la baie d'Authie au sud de Berck appelée par les mini-gens Authiegane, intéresse à peu près tout le monde. 

 

A quelques jours du moment où le printemps va frapper à la porte du Pas-de-Calais, le Roi d'Orchide, Gason Authienoüs, reçoit l'Empereur d'Hédonie et le Roi de Casteigne à Mirakénèse. Il s'apprête à discuter du partage du désert dunaire berckois en zones d'exploration et d'influence avec les mêmes souverains qui, il y a quelques années seulement, voulaient se partager l'Orchide...

 

 

GASON9-18.jpg

 

GASON9-19.jpg

 

GASON9-20.jpg

 

GASON9-21.jpg

 

GASON9-22.jpg

 

GASON9-23.jpg

 

GASON9-24.jpg

 

GASON9-25.jpg

 

GASON9-26.jpg

     

GASON9-27.jpg

 

GASON9-28.jpg

 

GASON9-29.jpg 

 

Des experts et des militaires des trois Etats discutent du découpage de ces zones. L'Empereur hédonien est très énergiquement impliqué dans ces discussions et le compromis est difficile.

La négociation sur les frontières touche un autre point sensible : Si on trouve des indigènes, comment doit-on les considérer ? Qu'est-ce qu'on en fait ? Peuvent-ils être vus comme des gens assimilables à la civilisation du Jardin ? La seule réponse qui vient pour le moment, c'est "on verra bien"...

 

 

GASON9-30.jpg 

 

GASON9-31.jpg

 

GASON9-32.jpg

 

GASON9-33.jpg

 

-     Le roi de Casteigne : Gason, Je suis conscient qu'après les difficultés que vous avez eues avec nous il y a quelques années, vous teniez à réaffirmer l'indépendance de l'Orchide... Et c'est une chose acquise en Casteigne. Mais étant donné la forme que prend ce découpage, vous risquez d'avoir plusieurs sources de conflit avec les Hédoniens. Ce n'est pas forcément une bonne chose...

 

 

GASON9-34.jpg

 

-      Gason : Leur armée coloniale est déjà en route vers les dunes d'Authiegane. Je compte partir moi aussi dans les prochains jours, dès la fin de cette conférence, que j'espère courte... Nous sommes le 11 ; il faut que le 14, l'essentiel soit dit. C'est la troisième fois que j'entre dans ce pays à la tête d'une armée, je commence à le connaître. Je saurai marquer la zone orchidienne convenablement avant que les Hédoniens ne soient en capacité d'empiéter. A propos, on m'a dit que des Casteignans partaient en expédition aussi dans ce secteur... Avons-nous un problème, cher ami ?

-      Le roi de Casteigne : Du tout. Ce n'est pas une mission officielle. Pour autant que je sache, c'est une sorte de safari monté par un particulier, un Casteignan un peu illuminé qui cherche des extra-terrestres. Il utilise les services d'un petit groupe d'anciens mercenaires qui est très actif dans la région du Platier d'Orchies et des Basses Dunes. Mais ça reste une initiative indépendante et privée, et je ne crois pas que vous aurez des soucis avec eux.  

-      Gason : En tout cas, il commence à y avoir beaucoup de monde dans ce désert...

 

 

Pendant ce temps, une compagnie de l'armée colniale hédonienne quitte effectivement le Jardin secret pour rejoindre les dunes du pays d'Authiegane. 

 

 

GASON9-5-copie-2.jpg

 

GASON9-6-copie-1.jpg

 

GASON9-7-copie-1.jpg

 

  

Pendant ce temps aussi, Anna Morfoz, la célèbre pilote d'essai montvillienne, vole dans la campagne en direction du rivage.

 

GASON9-12.jpg

 

GASON9-14.jpg

 

GASON9-15.jpg

 

GASON9-17.jpg

 

 

Pendant ce temps encore, l'ingénieur Geogio Maroillocoulos a déjà tout lâché tout pour partir à la recherche de mini-extraterrestres dans le désert. Son expédition est même la première arrivée aux marches du vaste monde du Sud à peine connu... 

 

 

GASON9-66.jpg

 

GASON9-67.jpg

 

GASON9-35.jpg

 

GASON9-36.jpg

 

L'expédition affronte des conditions périlleuses dans ce pays de l'aventure extrême...

 

10152003_690756310963603_445333180_n.jpg

 

10150652_690756577630243_237556798_n.jpg

 

1970968_690756660963568_985188969_n.jpg

 

GASON9-38.jpg

 

Georgio Maroillocoulos se souvient alors qu'il est intégralement urbain, limite métrosexuel, et que tout ceci demande une force et une abnégation qu'il ne pouvait qu'à peine imaginer...

 

GASON9-39.jpg

 

Soutenu par l'énergie de la fierté, tendu vers son objectif, il arrache chaque pas, chaque centimètre, à la nature indifférente à ses efforts...

 

GASON9-40.jpg

 

Peu à peu, il rattrape son retard sur ses compagnons qui l'encouragent (ou rigolent pour certains...).

 

GASON9-41.jpg

 

Enfin, il les rejoint, épuisé, mais heureux d'avoir tout donné pour sa Mission qui représente le plus bel enjeu de sa vie.

 

GASON9-42.jpg

 

Ce 11 mars 2024, Georgio Maroillocoulos n'a toujours pas trouvé de mini-extraterrestres, il est même encore très loin d'avoir atteint la région étrange qui a motivé ce superbe don de soi. Mais il a déjà le sentiment d'avoir remporté une grande victoire sur lui, pour sa foi en la Vérité. Son mérite ne pourra désormais qu'être grassement récompensé, il en est certain.

 

  

GASON9-43.jpg

 

  

Pendant ce temps toujours, à la frontière entre l'Orchide et Arrochelle, Gloria Grandnord chante devant un public assez clairsemé. Bien qu'elle y mette tout son coeur, il est clair que dans le mini-monde aussi, l'ère du disco est passée...

 

GASON9-50.jpg

  

-       Gloria Grandnord :

When you're walking down the street
Show your feminine appeal
Even tho' you're wearing jeans
It's important to be real
You were born to be yourself
So no matter how you feel
If you want to impress the opposite sex "

(Gloria Gaynor : "First be a women")

 

GASON9-51.jpg

 

" When he takes you for a ride
Let him open you the door
When he asks you for a dance
Let him lead you to the floor
When he kisses you good night
You just leave him wanting more
You can do all you can
Say I am what I am
But first be a woman... first be a woman... first be a woman... oh oh oh oh ! "

 

GASON9-53.jpg

 

" When he takes you out to dine
Don't you end up in his bed
Wedding bells will ring in time
Make him dream of you instead
And his passion can be like
All the stories that you've read
He can be Romeo if you act like Juliet "

 

GASON9-52.jpg

 

" But first be a woman... first be a woman... first be a woman.. oh oh oh oh ! "

 

GASON9-54.jpg

 

Après le spectacle, le directeur de la salle informe la diva et son époux leur déprogrammation.

 

 

GASON9-55.jpg

 

Monsieur Grandnord prend la chose avec bien peu de philosophie.

 

 

GASON9-56.jpg

 

GASON9-57.jpg

 

GASON9-58.jpg

 

Le soir suivant, on retrouve le directeur en fâcheuse et mortelle posture 15 étages en dessous son bureau. Gloria et son mari étant les premiers suspects possibles de cette défenestration, ils estiment que le moment est venu de prendre très vite des vacances bien mérités, chez eux, en Orchide...

 

 

GASON9-59.jpg

 

GASON9-60.jpg 

 

GASON9-61.jpg

 

 

 Mais dans le royaume d'Orchide, les infrastructures routières sont en bien mauvais état...

 

 

GASON9-62.jpg

 

GASON9-63.jpg 

 

GASON9-64.jpg

 

GASON9-65.jpg

 

 

 

Les jours passent et l'expédition de Georgio Maroillocoulos progresse.

 

 

GASON9-44.jpg

 

GASON9-45.jpg

 

GASON9-46.jpg

 

GASON9-47.jpg

 

10006383_690756757630225_682362356_n.jpg

 

Il y a parfois des accidents malheureux, mais, par chance, la mission n'a encore perdu aucun homme.

 

 

1011593_690756967630204_484395139_n.jpg

 

L'aventure se poursuit, au milieu de mille dangers que des gens de notre taille ne soupçonnent même pas...

 

 

1173785_690757090963525_527659818_n.jpg

 

La nature peut aussi parfois être belle et apaisante pour les mini-gens. Cela dit, même ça, ça se mérite.

 

 

GASON9-48.jpg

 

GASON9-49.jpg

 

 

 

Gloria Grandnord s'est réfugiée chez son cousin préféré, qui n'est autre que le roi Gason lui-même. Elle est très franche avec lui sur les soupçons qui pèsent sur son mari et elle. Gason a l'esprit de famille et il trouve une solution : Eloigner les artistes pour leur laisser le temps de se faire oublier. Pendant ce temps, l'enquête sur la mort du directeur aura peut-être bien avancé...

 

 

GASON9-76.jpg

 

-      Gloria Grandnord : ...Tu veux que nous venions avec toi dans le désert ?...

-      Gason : Oui. Bien que ce soit une expédition militaire, elle inclut un petit groupe de civils, dont quelques géographes, biologistes et survivalistes...

 

 

GASON9-77.jpg

 

-      Gloria Grandnord : A part chanter qu'est-ce que tu veux que je fasse ?! 

-      Gason : Oui, très bonne idée, tu animeras le groupe ! Depuis quand est-ce que tu n'as pas eu un public aussi nombreux ?... 

-      Gloria Grandnord : Euh, ça, c'est moyennement sympa.

-      Gason : Et puis tu pourrais aider un peu, faire la cuisine par exemple... pour 85 personnes...

-      Gloria Grandnord : 85...

-      Gason : Ah oui-oui ! Pas plus ! Enfin, 87 maintenant.

 

 

Le 15 mars, Gason Authienoüs est fin prêt à partir pour sa nouvelle aventure, à la tête de la IIIème Légion, de sa garde personnelle et des accompagnants civils.

 

 

 GASON9-68.jpg

 

GASON9-69.jpg

 

GASON9-70.jpg

 

Le départ du palais de Mirakénèse se fait en grande pompe et on prend soin de faire une saine fumigation d'encens pour appeler courage et bonne fortune sur l'expédition.

 

 

GASON9-71.jpg

 

GASON9-72.jpg

 

GASON9-73.jpg

 

GASON9-74.jpg

 

GASON9-75.jpg

 

Le moment est venu.

L'armée orchidienne peut partir à la conquête du désert.

 

Quel nouveau périple attend Gason Authienoüs et les siens ?

Vous le saurez dans cinq semaines, pas avant, le temps que j'aie assez de sable sous la main, une plage entière et l'immensité tranquille des dunes berckoises, pour tourner l'épisode 10.

 

A SUIVRE...   

 

 

GASON9-000.jpg

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 11:20

 

Le triomphe de Gason Authienoüs après la victoire d'Opoponaxos.

 

 

GASON8-111.jpg

 

GASON8-105.jpg

 

GASON8-106.jpg

 

GASON8-107.jpg

 

GASON8-108.jpg

 

GASON8-109.jpg

 

GASON8-110.jpg

 

GASON8-112.jpg 

 

GASON8-113.jpg

 

GASON8-114.jpg

 

GASON8-115.jpg

 

 

Bientôt, en mai à l'occasion d'un tournage en extérieur à Berck, arriveront de nouvelles aventures de Gason et les Sablonautes.

 

DSCN3123 (1280x960)

 

DSCN3118 (1280x960)

 

GASON9-1-copie-1.jpg

 

GASON9-2-copie-1.jpg 

 

GASON9-3-copie-1.jpg

 

 

Pour la troisième fois, Gason Authienoüs entre dans l'espace infini des dunes berckoises à la tête d'une armée, pour une mission autant scientifique que militaire.

 

 

GASON9-4-copie-1.jpg 

 

En chemin, il va rencontrer une chanteuse disco en exil discal ;  

 

 

GASON9-6.jpg

 

GASON9-7.jpg

 

le lieutenant Gustav Pilms avec un détachement de l'armée coloniale hédonienne ;

 

 

GASON9-9.jpg

 

Georgio Maroillocoulos, un ingénieur montvillien qui a tout plaqué pour chercher des mini-extraterrestres ;

 

 

 GASON9-8-copie-1.jpg

 

Anna Morfoz, une jeune aviatrice intrépide et un peu espionne ;

 

 

GASON9-10-copie-1.jpg 

 

GASON9-11-copie-1.jpg

 

 Et enfin une tribu du désert jusque là inconnue, les Huttiers, qui sont apparemment pacifiques et honnêtes. 

 

Gason n'a pas fini de se dire que le métier de roi est décidément riche en complications ! Mais l'objectif du bonheur étant toujours là, il va garder le cap envers et contre tout.

 

Retrouvez bientôt, si le temps se maintient, les épisodes 9 et 10 intitulés "La théorie des mini-aliens".

  

 

GASON9-40

 

GASON9-63

 

GASON9-61

 

GASON4-64 

 

 

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 09:31

 Résumé de l'épisode précédent : Voir l'épisode 7, qui est le début de cette nouvelle histoire de Gason Authienoüs !

 

 

Chambre du roi Gason Authienoüs. Les technicien du Monde Magique parallèle viennent réparer le pylone de communication pour que le roi puisse appeler le Mage-Directeur-Général Antonitali.

 

 

 

GASON8-62.jpg

 

GASON8-63.jpg

 

GASON8-64.jpg

 

-      Gason : Alors ?...  

-      Le techniciden du monde parallèle magique : Avec cette nouvelle pierre, ça devrait marcher... L'autre était déchargée, bien sûr... Enfin... (soupir) On est payé pour ça.

 

 

GASON8-65.jpg

 

-      Gason : Ah ! Là, ça picote, là haut !

-      Le technicien : Comment ça, ça picote ?

-      Gason : Enfin, ça scintille, quoi. Y a des p'tites étincelles.

-      Le technicien : Ok. On est tombé sur un bon, encore...

 

 

GASON8-66.jpg

 

-      Le technicien : Voilà. Il y a de l'énergie et la connexion est active. Pensez à recharger vos pierres, Monsieur !  

-      Gason : Votre Majesté...

-      Le technicien : Monsieur Votre-Majesté. Bon, c'est fait. Vous recevrez la facture par télékynésie dans les 2 jours. Au revoir, Monsieur. Laissez une fenêtre ouverte.

 

 

GASON8-57.jpg

 

GASON8-58.jpg

 

-      Pippot : Maître, le roitelet Gason d'Orchide vous appelle à la rescousse... Comme d'hab'... Envoyez-le paître, avec un peu de chance, il fera du lait.

-      Antonitali : Allons... Je te rappelle que l'Orchide contribue largement à donner un sens à notre monde magique...

 

 

GASON8-59.jpg

 

-      Antonitali : Bonjour mon cher ami ! Je sais que vous avez à nouveau bien des difficultés avec les Reulous.

-      Voix de Gason : Et avec la Principauté d'Absinthyos et la sorcière qui semble la gouverner ! Le Prince Pâris Genêvrias refuse de s'allier à l'Orchide contre les barbares, alors qu'il est évident que notre division les arrange. Il est dominé par cette femme qui tient son pouvoir d'une pierre verte magique... Est-ce que par hasard, ce prodige viendrait de chez vous ?...

-      Antonitali : Ah... Je craignais qu'un jour les problèmes arrivent... Il est vrai que la fée Coco-Mauricette ne m'est pas inconnue... En réalité, elle n'est pas plus fée que moi et son vrai nom, c'est Nathalie. Elle faisait partie de mon staff, elle a été responsable de l'Unité de Lithothérapie. Je l'avais envoyée en mission pour accompagner dans les débuts de sa vie le jeune prince orphelin. Elle avait pour consigne d'être discrète... Et par la suite, elle a décidé unilatéralement de s'installer à son compte... Je n'ai aucun contrôle sur elle et je le regrette.

 

 

GASON8-67.jpg

 

-      Gason : Il est vrai que personne en Orchide ne l'a jamais vue. Mais elle fait bien plus qu'être auprès du prince. Elle dirige Absinthyos et sa magie a entraîné la défaite de deux de mes légions !

-      Voix d'Antonitali :  Coco-Mauricette m'a volé cette pierre verte. C'est une moldavite, un minéral extrêmement rare qui a, entre autres, la vertu de stimuler et amplifier les capacités psychiques et magnétiques de son possesseur. Elle rééquilibre les énergies, augmente la fréquence vibratoire de chaque corps énergétiques, permet l'accès aux sphères supérieures, ce qui fait que nos agents voyagent toujours entre les dimensions avec une pierre de ce genre... Celle-ci a été traitée autrefois pour une mission bien précise. Tant qu'elle fait le bien, tout se passe normalement. Mais à force d'un mauvais usage, elle peut se retourner contre la fée et l'abandonner dans ses projets.

 

 

GASON8-60.jpg

 

-      Voix de Gason : ...J'imagine que, de son point de vue, faire usage de sa pierre contre nous était le bien... J'avoue que nous étions un tout petit peu en train d'envahir Absinthyos...

-      Antonitali :  Ne vous laissez pas abattre, Gason, tenez-vous prêt à intervenir ! Absynthyos court un grave danger si elle perd la protection de sa pierre. Mon sentiment est que la cité aura bientôt besoin de votre aide.  

 

 

GASON8-68.jpg

 

-      Gason Authienoüs : Je vous remercie, Mage Antonitali... Attendre et voir, c'est ce que je vais faire.

 

 

GASON8-61

 

-      Antonitali : Pippot, on va faire la même chose. Tant qu'on n'a pas de meilleure idée, laissons-les se dépatouiller... Mais j'aimerais que l'Unité de Lithothérapie réfléchisse à une désactivation à distance, si c'est possible...

 

 

Conseil de guerre du Petit Levé du roi : 

 

 

GASON8-80.jpg

 

GASON8-81.jpg

 

-      Gason Authienoüs : Bonjour, messeigneurs ! Bien dormi ?

-      Yadêmokyblès : Mon frère, nous apprenons que l'armée d'Absinthyos regroupe ses forces et se prépare à partir en campagne en territoire Reulou, comme nous l'avions prévu.   

-      Le favori : Déjà ?! Sire ! La Troisième Légion n'est pas prête !

-      Gason Authienoüs : Laisse-moi faire, ça c'est mon boulot.

 

 

GASON8-82.jpg 

 

-      Gason Authienoüs : Absinthyos va se mettre en marche ? Nous marchons aussi. Messeigneurs les Généraux, mon frère et moi partons tout de suite pour Mirakénèse. Nous cueillerons au passage les forces qui seront disponibles et nous traverserons la frontière du pays Reulou au nord de l'Argilion ! A mesure que les troupes de réserve seront prêtes, vous les déploierez en défense sur nos arrières. Rappelez les permissionnaires, supprimez les RTT et fermez les lieux de débauche soumis au taux réduit de TVA : Je veux un maximum de nos gens mobilisés aux points stratégiques !

 

 

GASON8-83.jpg

 

-      Gason : Et c'est reparti pour un tour... Que c'est donc pesant d'être roi...

 

 

Absinthyos. Le temple d'Amathéa.

La fée Coco-Mauricette appelle la bonne fortune sur l'armée du prince qui s'apprête à emprunter le Chemin de Guerre rituel.

 

 

GASON8-90.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Amathéa... Amathéa... 

 

 

GASON8-91.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Ô Amathéa, Déesse des bâtiments bien construits et des Energies occultes ! Soutiens notre armée et porte notre étendard à Opoponaxos !

 

 

GASON8-92.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Voilà, c'est prêt. On peut y aller.

-      Le Général : Puissiez-vous avoir raison... Je reste très sceptique sur cette campagne...

 

 

 GASON8-93.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Tout le monde se fout de ce que vous pensez. C'est une affaire entre mon futur fils et moi. Nous allons vers la gloire et une belle famille recomposée.

-      Pâris Genêvrias : Coco-Mauricette, je sais tout ce que tu as fait pour moi depuis que le destin m'a fait orphelin. Tu auras toute ma gratitude, je te le promets. Ta situation sera officialisée à notre retour et tu seras la princesse Mère d'Absinthyos, avec le pouvoir de régence. Mais je ne cherche pas la gloire, seulement la paix et la sécurité...

 

 

GASON8-94.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Cette guerre est un passage obligé pour la paix et la sécurité, mon fils. Et tu peux t'en remettre à moi et à la magie pour régler ces choses au mieux de nos intérêts.

-      Pâris Genêvrias : Si tu le dis...

 

 

GASON8-96.jpg 

 

GASON8-97.jpg

 

GASON8-98.jpg

 

 

 

Camp de guerre du roi d'Orchide, à Mirakénèse.

 

 

GASON8-50.jpg 

 

-      Gason : Alors ?... On a des infos ?

-      Yadêmokyblès : Oui, à l'instant. Ils ont quitté Absinthyos et sont déjà passés en territoire ennemi. Nous avons beaucoup de retard. Les Reulous sont au moins trois fois plus nombreux, mais les guerriers d'Absinthyos semblent confiants en cette magie supposée les protéger...

 

 

GASON8-51.jpg

 

-      Gason : On peut essayer de les rattraper par le chemin qu'on a choisi. Une fois dans la pelouse D'Opoponaxos, nous y verrons plus clair.

-      Yadêmokyblès : Si on tombe au milieu des Reulous, oui, il va être clair qu'on va se faire éplucher fin ! La Troisième Légion peut se mettre en marche sur ton ordre, mais sans renforts. Elle devra plutôt se mettre à courir... Il faudra voyager léger.   

-      Gason : Nous partons immédiatement !!

 

 

GASON8-52.jpg

 

-      Les porteurs : HHHHHAAAAAAANNNNNNHHHHH !!!!!!!

-      Gason : Non ! Oulah ! Non-non-non ! On voyage léger, on a dit ! Reposez le bazar !

 

 

La bataille d'Opoponaxos 

 

GASON8-22.jpg

 

L'armée d'Absinthyos approche de la cité fortifiée des Reulous.

 

GASON8-23.jpg

 

-      Le général : Votre Altesse, nous sortons de la pelouse, le chemin se rétrécit. Je n'aimerais pas que les Reulous nous coupent la route ici, nous ne pourrons pas nous déployer.  Nous devrions contourner la forteresse ennemie par le nord, dans les zones plus dégagées.

-      Pâris Genêvrias : A vrai dire... Je ne sais pas trop...

-      Coco-Mauricette : Que vous êtes pleutre, Général ! Nous marchons vers une victoire décisive et c'est moi qui y pourvoierai. Ayez confiance, mon fils !

 

 

GASON8-24.jpg

 

-      Les voilà !!

 

 

 GASON8-25.jpg

 

GASON8-26.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Il n'y a plus à hésiter ! Mon fils, soyez hardi ! Et je vous apporterai force et amour ! Formez les phalanges !! A l'attaque !!

 

 

GASON8-27.jpg

 

-      Les Reulous : REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !!

 

 

GASON8-28.jpg 

 

GASON8-45.jpg

 

Les Absynthyosiens chargent la ligne ennemie.

 

GASON8-29.jpg

 

GASON8-30.jpg

 

GASON8-31.jpg

 

Mais les Reulous ont pour eux le nombre et une meilleure position. Et c'est la ligne d'Absinthyos qui cède au centre. La bataille tourne rapidement à une mêlée confuse.

 

 

GASON8-32.jpg

 

GASON8-33.jpg

 

-      Pâris Genêvrias : Mère ! Nous sommes débordés ! Faites intervenir votre pierre verte !

-      Coco-Mauricette : Oooooh... Tu m'as appelé "Mère" ? Tu ne pouvais pas me donner plus belle émotion...

-      Pâris Genêvrias : Viiite !!

 

 

GASON8-34.jpg

 

GASON8-35.jpg

 

-      Le général : A la garde !! Protégez le Prince !!

-      Coco-mauricette : Ô Pierre Verte par Amathéa bénite ! Entends-moi, ô puissante et fidèle moldavite ! Soutiens le bras de nos hoplites ! Balaie le champ de bataille et que la messe soit dite ! Donne-moi le tonnerre, la lumière qui brûle et ouvre la terre ! Précipite nos ennemis dans le Néant et rends-nous fiers ! Entends notre besoin de victoire complète ! Entends, Moldavite, la prière de Coco-Mauricette !!

 

 

GASON8-36.jpg

 

-      Le Général : Sorcière ! Il ne se passe rien !!

-      Coco-Mauricette : Détruis les Reulous, puissante Moldavite ! Entends la voie de la Mère interdite ! Donne-moi l'amour de Pâris et l'hommage des soldats ! Moi, Mère de Pâris, je te vouerai un culte radical ! Moi, Mère de Pâris, je repousserai loin de mon fils tout danger fatal ! Moi, Mère de Pâris...    

 

 

Mais les invocations ne produisent rien. Les Reulous parviennent à renverser le char qui porte la colonne de la pierre inerte, pendant que les Absinthyosiens défendent frénétiquement leur vie.

 

GASON8-37.jpg

 

GASON8-38.jpg

 

La bataille tourne bien mal pour l'armée d'Absinthyos.

 

GASON8-39.jpg

 

C'est alors qu'apparaît la Troisième Légion orchidienne, toute essoufflée par sa marche rapide.

 

GASON8-40.jpg

 

-      Le Général : Voilà maintenant les Orchidiens, Votre Altesse ! Ils viennent prendre leur revanche sur Camphrium et nous achever ! Cette fois, nous sommes foutus !! S'il doit se passer quelque chose d'un peu magique, c'est maintenant ou jamais ! 

-      Pâris Genêvrias : De quel côté vont-ils se battre ? Et si c'était du nôtre ?...

 

 

GASON8-41.jpg

 

Les Orchidiens chargent à leur tour et séprent les deux camps en lutte. 

 

GASON8-46.jpg

 

GASON8-47.jpg

 

GASON8-48.jpg

 

Les guerriers d'Absinthyos comprennent vite que les Orchidiens ont joint leurs armes aux leurs. Un mouvement de débandade massif se dessine chez les Reulous.

 

 

GASON8-43.jpg

 

GASON8-44.jpg

 

-      Gason : Voilà une bonne chose de faite...

 

 

GASON8-42.jpg

 

Les Reulous s'éparpillent, laissant leur forteresse sans défense. Les nouveaux alliés en auront vite terminé, le soir venu, avec ce coriace ennemi... Grâce à Gason Authienoüs et sa Troisième Légion, Opoponaxos est une grande victoire...  Il ne reste plus qu'à raser la cité pour la rendre juste et apaisée... Enfin jusqu'à ce qu'elle ait fini de refroidir.

 

(cette dernière phrase vient du livre "Les écritures" , de François Cavanna, décédé il y a quelques jours, un de mes auteurs préférés dans les années1980...)

 

 

GASON8-103.jpg 

 

GASON8-101.jpg

 

GASON8-102.jpg

 

 

Monde magique parallèle d'Antonitali

 

 

GASON8-85.jpg

 

-      Pippot : Maître, d'après le Cristal d'Observation des Mondes, il semble que ce soit fini. Le roitelet a gagné. La fée reste le bec dans l'eau et sa moldavite est désactivée.

 

   

GASON8-84.jpg

 

-      Antonitali : Je vois... C'est parfait. Le moment est venu d'exfiltrer Coco-Mauricette. Absinthyos n'a plus besoin d'elle, son rôle est terminé.

-      Pippot : J'envoie un animal magique ?

-      Antonitali : Non, pour une fois, on va faire dans le moderne.

 

 

Pâris Genêvrias a eu toute la nuit pour reconsidérer les choses et faire des choix pour l'avenir. Le lendemain, à Camphrium, les deux armées se font face de nouveau... Cette fois, c'est pour que le Prince d'Absinthyos et le roi d'Orchide fasse la paix et s'unissent.  

 

 

GASON8-53-copie-1.jpg

 

GASON8-54.jpg

 

GASON8-55.jpg

 

-      Pâris Genêvrias : Roi Gason, je vous reconnais comme suzerain et je vous prie d'accpter l'hommage et l'amitié d'Absinthyos !

-      Gason : Prince Pâris Genêvrias, l'Orchide accueille Absinthyos avec bonheur et fierté ! Nos forces seront désormais jointes contre tout nouveau péril qui pourrait se présenter, qu'il soit grand ou miniature !

 

 

GASON8-56.jpg

 

  La fée Coco-Mauricette reste un peu à l'écart. Son orgueil est meurtri mais son coeur de mère potentielle bat toujours très fort. Toutefois, son sort est incertain...  

 

 

GASON8-86.jpg 

 

-      Coco-Mauricette : Vous, là, ramenez-moi au palais !

-      L'officier : Madame, le Prince vous fait dire qu'il ne souhaite plus votre présence à ses côtés.

-      Coco-Mauricette : ...Mais ?... Mais-mais-mais... C'est impossible ! Je suis la mère de Pâris !!

-      L'officier : Dans vos rêves, Madame. Dans vos rêves...

 

 

GASON8-87.jpg 

 

GASON8-88.jpg

 

-      Les gardes d'Antonitali : On tient la cible ! Go ! Go ! Go ! Go !

-      Coco-Mauricette :  Aaaaaah !!! Lâchez-moi !!! Pâris !!! Pâris !!! 

 

 

Deux jours plus tard, au palais du roi d'Orchide

 

 

GASON8-69.jpg

 

-      Gason Authienoüs : ...Euh, Seigneur Pâris, quand je vous demandais une alliance, c'est pas tout à fait à cela que je pensais, mais merci de tout coeur...

-      Pâris Genêvrias : Votre Majesté, c'est un gage d'amitié d'Absinthyos, de même que les 60 hommes qui constitueront la nouvelle légion orchidienne. Et ainsi que la Moldavite.

 

 

GASON8-70.jpg

 

-      Gason Authienoüs : Voici donc la fameuse pierre verte qui donnait son pouvoir à la fée Coco-Mauricette... Je souhaite que vous la gardiez, Pâris. Elle sera l'emblème de notre nouvelle Cinquième Légion, mon ami. Nous saurons qu'il faut être sage et mesuré dans son usage, pas comme votre fée et mère d'adoption...

-      Pâris Genêvrias : Mère ? La chose ne fut pas officialisée, malgré son dévouement pour moi depuis que je suis né. L'attrait du pouvoir l'a trop pervertie, au point qu'on la soupçonne maintenant d'avoir elle-même arrangé la mort de mes parents juste après ma naissance. Ni mère, ni régente, et aujourd'hui bannie. Au fond c'est bien mieux comme ça. Peut-être avait-elle quand même un peu d'amour pour moi... Mais sans doute aussi me suis-je trompé de magie...

 

 

GASON8-71.jpg 

 

-      Gason Authienoüs : Moi aussi, j'ai été orphelin par des circonstances survenues trop tôt, et ma gouvernante est la seule mère que j'ai connue. Mais l'avantage d'une gouvernante, c'est qu'elle reste à sa juste place et qu'elle est payée pour ça : pas de conflit d'intérêt, pas d'investissement affectif !

-      La gouvernante : ...Petit con. 

 

 

GASON8-72.jpg

 

-      Gason Authienoüs : Euh... Cher Pâris Genêvrias, allons au banquet qui fête notre réconciliation et notre amitié. Mon amie Clématitsia Mouettovna m'a fait parvenir de Casteigne une somptueuse religieuse au chocolat dont vous me donnerez des nouvelles.

-      La gouvernante : Lavez-vous les mains, d'abord ! Vous revenez de la guerre !

 

 

GASON8-73.jpg 

 

GASON8-74.jpg

 

GASON8-75.jpg

 

GASON7-76-copie-1.jpg

 

GASON8-76.jpg

 

-      Gloire au roi Gason Authienoüs d'Orchide ! Gloire au prince Pâris Genêvrias d'Absinthyos ! Célébrons l'honneur et la lumière retrouvés ! Rendons mille grâce à nos braves légions pour la paix sauvée et les cruels ennemis terrassés... Jusqu'aux prochains qui viendront !

-      Gason Authienoüs : ...Ne vas pas nous porter malheur, toi...

 

 

Et c'est ainsi que cette histoire se termine. Plutôt bien en somme...

Même si le Mini-Monde a démontré qu'il était au moins aussi fou et perturbé que le Grand !

Et, vu l'échelle où ça se passe, encore plus riche en sucre...

 

GASON8-77.jpg

 

GASON8-78.jpg

 

GASON8-79.jpg

 

 

 

 FIN

 

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 09:04

 

 

Nous sommes le 4 août 2022. A Berck, c'est déjà l'été.

 

Au fond de ce jardin très secret qui abrite les peuples miniatures, Gason Authienoüs est maintenant roi d'Orchide depuis cinq ans. Il a surmonté toutes les difficultés, le pays est prospère et apaisé. Mais les soucis ne sont jamais loin.
 
Et justement, le Conseil des Nations Miniatures d'Arrochelle vient de voter une résolution complètement tordue : Accorder à la tribu des Reulous un petit territoire à l'extrême nord du Jardin, afin de leur permettre des contacts facilités avec les Nations et d'y recevoir une aide alimentaire et matérielle. En quelques semaines, les barbares des dunes et ces champs s'installent durablement et en nombre dans cette enclave à la frontière du royaume d'Orchide.

GASON8-89.jpg
 
Gason Authienoüs s'émeut de la nouvelle proximité du danger. L'ennemi est revenu aux portes !
Il faut d'urgence rassembler les Cités et remobiliser leurs forces.
Mais une seule, Absinthyos, reste encore à l'écart de la fédération.


GASON7-26.jpg

 

GASON7-27.jpg

 

GASON7-28.jpg

 

Et donc, ce jour-là, les ambassadeurs orchidiens rencontrent le prince Pâris Genêvrias qui règne sur la Cité-Etat d'Absinthyos pour le convaincre de rallier l'Orchide contre la tribu des Reulous.
  

 

GASON7-29.jpg

 

GASON7-30-copie-1.jpg 

 

GASON7-31.jpg

 

GASON7-32.jpg

 

Le prince Pâris Genêvrias reçoit courtoisement les ambassadeurs, dont la comtesse Bulotricia d'Argousier. Mais il ne promet rien, ne décide de rien dans l'immédiat
En réalité, il est dominé par une autre femme, qui l'a élevé depuis tout bébé, la Fée Coco-Mauricette.
 
 
GASON8-99.jpg 
GASON8-100.jpg
 
 
Etrange personnage, cette fée que peu de gens connaissent et dont on ne sait pas bien d'où elle vient. Elle possède toute une collection de pierres magiques, dont une pierre verte supposée rendre la cité maîtresse aussi bien des barbares que de l'Orchide. C'est ce qui se murmure, en tout cas.
Gason Authienoüs verra sans doute de nouveau son ardent désir de mener une vie tranquille et pépère s'éloigner...
 
GASON7-33.jpg

 

 

Palais du roi Gason Authienoüs : la chambre du roi

 

GASON7-13.jpg

 

GASON7-14.jpg

 

GASON7-15.jpg

 

GASON7-16.jpg

 

GASON7-17.jpg

 

GASON7-18.jpg

 

Gason a entendu le rapport des ambassadeurs. Et il n'annonce rien de bon.

L'Orchide va-t-elle devoir forcer la main à Absinthyos, alors que les Reulous se regoupent pour mener une incursion dans le royaume ?

 

 

GASON7-19.jpg

 

GASON7-20.jpg

 

GASON7-21.jpg

 

GASON7-22.jpg

 

GASON7-23.jpg

 

GASON7-24.jpg

 

GASON7-25.jpg

 

Une grave décision est prise : Intimider Absinthyos avec un grand déploiement de forces destinées à attaquer les Reulous, rallier au passage la cité rétive et vérifier la nature et les pouvoirs de cette pierre verte derrière laquelle Pâris Genêvrias s'abrite pour défendre son indépendance.  

 

 

GASON7-34.jpg

 

GASON7-35.jpg

 

Absinthyos sait à présent qu'elle est menacée à la fois par les barbares des dunes et par le royaume d'Orchide. La fée Coco-Mauricette invoque le pouvoir de sa pierre verte pour donner force et courage à l'armée d'Absinthyos, prête à se mettre en marche.

 

 

GASON7-36.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Mon cher futur fils adoptif, quand tu le voudras bien, de grandes choses vont s'accomplir ! c'est le moment de faire d'Absinthyos une grande cité et de la placer à la tête des nations miniatures. La magie de la pierre verte nous y aidera !

-      Pâris Genêvrias : Chère probable mère de mon coeur... Vous parlez beaucoup de grandeur et de gloire, ces temps-ci !

-      Coco-Mauricette : Je veux le mieux pour toi ! Et je m'impatiente un tout petit peu, ça me rend hyperactive !

 

 

GASON7-37.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Qu'est-ce qui te fait peur dans le fait d'avoir une magicienne pour mère ? De quoi doutes-tu ? Ne t'ai-je pas déjà tout donné comme une vraie maman ? Je veux te prouver que je peux faire plus encore et pour cela, j'apporterai la lumière sur ta couronne. Et tu signeras enfin ce décret qui fera de nous une vraie famille. 

 

 

GASON7-38.jpg

 

Et soudain, la fée est en transes. Ce qui est paraît-il un gage de sa compétence et de bon augure pour ce qui est d'illuminer la couronne du Prince...

 

 

GASON7-39.jpg

 

GASON7-40.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Les dés sont jetés, mon fils bien-aimé. Gason Authienoüs t'a proposé une rencontre à Camphrium. Ce sera une bataille. Absinthyos vaincra tous ses ennemis, je m'y emploierai. Et tu m'accorderas peut-être enfin l'honneur et la joie d'être ta mère adoptive. Bien que la gratitude, cela ne se commande pas... 

 

 

Quelques jours plus tard, le camp de guerre de Gason Authienoüs, à la frontière sud d'Absinthyos.

 

 

GASON7-1

 

 

Les deux légions rassemblées par le roi Gason s'apprêtent à quitter la citéde Mirakénèse, principale place forte du royaume. Les Orchidiens sont confiants dans leur plan et ne voient vraiment pas pourquoi il ne marcherait pas. Absinthyos devra plier et joindre ses forces, ainsi que sa supposée magie, à celles de l'Orchide. 

 

 

GASON7-2

 

GASON7-3.jpg

 

GASON7-4.jpg

 

GASON7-5.jpg

 

GASON7-6.jpg

 

GASON7-7.jpg

 

GASON7-8.jpg

 

 

A l'appui de ses arguments contre le prince Pâris Genêvrias, Gason met en service sa nouvelle arme, l'artillerie de la Deuxième Légion, dont on lui fait une démonstration.

 

 

GASON7-9

 

GASON7-10.jpg

 

GASON7-11.jpg

 

GASON7-12

 

 

Les choses s'annocent bien. Il ne reste plus qu'à suivre le chemin entre les buissons de mûriers vers la capitale de la petite principauté d'Absynthyos.  

 

 

Bataille de Camphrium 

 

 

GASON7-41.jpg

 

GASON7-42-copie-1.jpg

 

GASON7-43-copie-1.jpg

 

GASON7-44-copie-1.jpg

 

GASON7-45.jpg

 

GASON7-46.jpg

 

Les armées s'observent. Puis les unités d'infanterie marchent les unes contre les autres.

 

GASON7-47.jpg

 

GASON7-48.jpg

 

GASON7-49.jpg

 

GASON7-50.jpg

 

GASON7-51

 

GASON7-52.jpg

 

GASON7-53.jpg

 

GASON7-54.jpg

 

GASON7-55.jpg

 

Ce jour-là, les Absinthyosiens, pourtant partis motivés, semblent fatiguer un peu. Les Orchidiens se montrent plus tenaces et mieux organisés. Pâris Genêvrias, consterné, voit ses troupes se retirer en courant.

 

GASON7-56.jpg

 

GASON7-57.jpg

 

GASON7-58.jpg

 

-      Pâris Genêvrias : C'est affreux ! Ils vont nous battre !

-      Coco-Mauricette : Du calme... C'est ce que je prévoyais. Maintenant, regarde le prodige s'accomplir !

 

 

GASON7-59.jpg

 

GASON7-60.jpg

 

-      Coco-Mauricette : A toi, Pierre protectrice d'Absinthyos ! Aveugle nos ennemis et brûle-les de ta lumière radicale issue du côté gauche de tous les pouvoirs occultes !  

-      Le Général : Hein ?... La lumière radicale de gauche ?...

 

 

GASON7-61.jpg

 

GASON7-62.jpg

 

GASON7-63.jpg

 

GASON7-64.jpg

 

GASON7-65.jpg

 

Les guerriers d'Absinthyos parcourent stupéfaits le champ de bataille déserté par les Orchidiens. La victoire est aussi étrange qu'inespérée...

 

 

En attendant, la fée a marqué des points et elle est ravie, elle a saisi l'occasion d'impressionner le jeune prince orphelin, qui lui a refusé trop longtemps le titre de Princesse-Mère adoptive. Oui, car sa vraie maman et son père avaient été gobés par une mouette dans un court et fatal moment d'inattention...

 

GASON7-66.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Sois remerciée, fidèle Moldavite ! Grâce à toi, mon destin est sur les rails. Oh, non, je ne pense pas qu'à moi dans cette histoire. Tu le sais, j'ai deux amours : Mon pays et Pâris ! Absinthyos a besoin de moi et je me charge de l'en persuader !!

 

 

GASON7-67.jpg

 

-      Coco-Mauricette : Ô Miroir, mon beau Miroir ! Dis-moi qui est la plus belle et la plus maline ? "C'est toi Connasse !" Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Le bonheur et le pouvoir, les deux ensemble ! Et ils sont enfin à portée de main !!

 

 

GASON7-68.jpg

 

...Elle en a marre, la fée, de ce statut de beau-parent virtuel qui ne l'avance à rien. Aussi ambitieuse et aigrie soit-elle, Coco-Mauricette ne désire viscéralement qu'une seule chose : être mère de Pâris...


Sera-t-elle l'Elue dans cette fonction de maternité tardive et intéressée ? Comment Gason Authienoüs va-t-il gérer cette défaite et rebondir ?

 

 

Palais du roi Gason à Katapigone, capitale de l'Orchide, le soir de la bataille.

 

GASON7-69.jpg

 

Les restes de l'armée battue à Camphrium sont rassemblées au palais royal. Toute la ville est plongée dans la tristesse et la consternation.

 

 

GASON7-71.jpg

 

GASON7-72.jpg

 

GASON7-73.jpg

 

-      Gason Authienoüs : Quel désastre ! Normalement, comme prévu, on aurait dû se pointer, faire de l'armée d'Absinthyos notre Cinquième Légion et nous couvrir de gloire sur la pelouse d'Opoponaxos contre les barbares, enfin la routine, quoi !... Qu'est-ce qui s'est passé ? Je veux le savoir ? Quelle est donc cette pierre verte qui protège Absinthyos ?!

 

 

GASON7-74.jpg

 

-      Le général Yadêmokyblès : C'est encore un de ces trucs magiques bizarres, mon frère ! Peut-être un cadeau d'une race extraterrestre ? Et puis ils ont leur déesse, Amathéa, qui est très forte et aurait bâti leur premier village en Normandie il y a deux cents ans. Et nous, on a quoi ? Meuh, le dieu du Lait et des Framboises, et Askydiz, la Déesse des Ragots... 

-      Gason Authienoüs : Foutaise : S'il y avait des extraterrestres à Berck-sur-Mer, ça se saurait ! Mais tu as raison, c'est de la magie, donc je sais où l'on peut espérer des réponses ! En attendant, nous voilà affaiblis après cette bien vilaine affaire. Les Reulous peuvent attaquer n'importe quand et Absinthyos occupe une position stratégique pour notre sécurité. A tous les points de vue, Pâris Genêvrias détient les clés de notre avenir... Et touche pas à nos dieux. On fait avec ce qu'on a et on a les dieux qu'on mérite...

-      Yadêmokyblès : Que veux-tu faire ? Je suis d'avis de rassembler de nouvelles forces au nord.

 

 

GASON7-75.jpg

 

-      Gason Authienoüs : Précisément, tu vas prévenir le commandement de l'armée de réserve à Synoa Soucha. Qu'elle rejoigne la Troisième Légion à Mirakénèse dans les 48 heures. Nous devons être prêts, dès que possible, à marcher de nouveau vers le territoire Reulou.

-      Yadêmokyblès : Mais il vaut mieux contourner Absinthyos et attendre de voir ce qui va se passer quand les Reulous attaqueront en nombre. A moins que cette saleté de pierre verte soit infaillible et balaie la masse hirsute des envahisseurs, nous auront peut-être une carte à jouer en nous plaçant convenablement sur l'échiquier.

-      Gason Authienoüs : ...Une carte sur l'échiquier... Euh, est-ce qu'il y a aussi des dés une Rue de la Paix dans ton jeu ?

 

 

GASON7-76.jpg

 

 

Comment Gason va-t-il gérer ?

 

Pour le savoir, c'est à suivre dans l'épisode 8.

 

 

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article