Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE MONDE MINIATURE DE SASGARION
  • : Le monde miniature imaginaire de Sasgarion, qui vit depuis plus de trente ans. Tenté un moment par un diorama classique, une ville miniature au 1/87ème, je suis allé vers quelque chose de plus personnel, foisonnant, sans règles, toujours transformé et renouvelé, mais surtout moins cher ! Bon, c'est aussi, très clairement, une sorte de thérapie, de dérivatif, un moyen de survivre, sans doute...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens

16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 18:15

 

 

Après leur capture dans un club échangiste, qui fait partie du réseau des lieux où les minis-gens bénéficient d'une protection de la part des Grands, les poupées sont transférées à bord du Sasgarion, la cité volante des petits Montvilliens d'Arrochelle. Le Sasgarion est à présent en route vers Groffliers et il survole la baie d'Authie. Il est 23h10, le 17 juin 2014.

 

 

 EP4-1.JPG

 

EP4-2.JPG

 

 

Elles décident de faire profil bas et de collaborer de leur mieux avec les scientifiques du vaisseau, qui essaient de comprendre de quelle façon la magie du Sac-à-soucis guatémaltèque est générée. Ils s'intéressent aussi, bien sûr, aux poupées elles-mêmes.

 

  EP4-3.JPG

 

EP4-4.JPG

 

-     ...Mon enfance ? Ah, que vous dire de mon enfance... Je crois sincèrement que j'ai été heureuse, sans le savoir vraim...

-    Non, ma question était : Auriez-vous aimé avoir une enfance ?

 

 

Quelques jours plus tard... 

 

 

EP4-5.JPG  

 

-         Professeur Gélagnac, où en êtes-vous ?

-         Tout cela est fascinant !

-         Soyez moins fasciné et plus précis, s’il vous plaît…

 

EP4-6.JPG

 

-         Ces poupées sont devenues « vivantes » par la force des choses, par la nécessité de durer dans un milieu hostile afin de poursuivre la réflexion dont elles étaient chargées. Elles n’ont cependant aucune des caractéristiques biologiques de ce que nous appelons la vie. Un autre effet de cette magie remarquable et que nous ne savons pas expliquer.

-         Ce que je veux savoir, c’est si cette magie peut nous être utile.

-         Je ne crois pas. Voyez-vous, les mini-poupées du Sac-à-soucis sont définitivement liées à leur propriétaire d’origine, tant qu’il les alimente en problèmes intimes à résoudre. Leurs capacités, leurs pouvoirs sont en résonance avec son psychisme, son tempérament et ses préoccupations. Il leur est impossible de travailler pour nous, elles ne savent pas réfléchir à des problèmes scientifiques ou techniques, par exemple.

 

EP4-7.JPG 

 

 

-         Leur rôle est de conseiller leur propriétaire et d’influencer sa pensée en la déchargeant de questionnements sensibles sur le plan émotionnel, et en donnant des réponses concrètes exécutables immédiatement. Dans le cas du conditionnement mental destiné à exorciser le mot « Mademoiselle », et même à le supprimer, la magie est renforcée par l’extraordinaire durée de leur réflexion et les moyens mis en œuvre. Normalement, les poupées réfléchissent la nuit, sous l’oreiller, et la réponse est donnée au matin. La force de cette réflexion et ses effets ont été amplifiés, démultipliés par ces 18 années d’isolement en pleine nature. Avec les conséquences que l’on sait.

-         Cette magie est-elle réversible ?

 

EP4-8.JPG 

 

-         Le matériel des poupées a été assemblé ici, et elles sont d’accord pour nous aider. Mais le seul moyen de le savoir serait de replacer les victimes dans le conditionneur… Et là… Mêmes elles ne garantissent pas le résultat. Cela me paraît très délicat, même avec une personne volontaire.

-         Alors, c’est foutu ? Ces gens ont définitivement perdu un mot de leur vocabulaire, de leurs pensées ?

-         …Est-ce si grave ?... En dehors de cet effacement très ciblé, la magie n’a pas affecté leur personnalité, ni leur santé physique et mentale.

-         C’est trop facile !

 

EP4-9.JPG 

 

-         C’est justement parce que ça ne l’est pas, et que cela nous dépasse, qu’il vaut mieux accepter la situation. Un mot perdu est un inconvénient, pas un handicap.

-         En effet, je vois bien que vous êtes fasciné… Continuez à étudier le fonctionnement du conditionneur et les énergies qu’il met en œuvre, avec l’aide de vos nouvelles amies. Ne tardez pas. Nous devrons rapidement nous débarrasser d’elles.

-         Ce n’est pas un peu cruel ?

-         Je ne pense à rien de cruel, rassurez-vous. C’est à peine si le mot « cruel » est dans mon vocabulaire… 

 

 

 

 Pendant que les recherches se poursuivent, le questionnement sociétal autour de la validité du mot "Mademoiselle" dans le vocabulaire courant et dans les démarches administratives fait son chemin, de lui-même, sans que cela ait l'air spécialement magique.

Le 20 juin, l'Union Féministe de l'Hydroponique, rejointe par les Chiennes de Garde de la Section de Physique Nucléaire et  les barmaids de la zone de loisir, lance un mouvement de solidarité avec les poupées porteuses de la bonne non-parole. Le parti pro-Mademoiselliste lui reproche une action assez hypocrite sur la forme, vu qu'il n'est même pas question de contester, ou même simplement d'évoquer, la trouble et autoritaire méthode employée sur Sandra Matizet et les autres victimes... Quelques Mademoisellophobes modérées seulement soutiennent que la liberté de choix doit prévaloir. Minoritaires et timides, on ne les entend guère.

 

 EP4-10.JPG

  

-    Libérez nos camrara-a-a-ades !!! 

    Mademoiselle no pasaran !!! 

-      Egalité !!! Egalité !!! Suppression des Mademoiselles ou retour des Damoiseaux !!! 

 

 

  Poste principal, 21 juin. 

 

EP4-11.JPG 

 

-     Deneker, vous avez accès, d'ici, à l'Internet des Grands, n'est-ce pas ?

-     Oui, et même à plus que ça. On dit que je suis le plus grand des mini-hackers... Avez-vous une recherche particulière ?

-     Voici le nom d'une personne qu'il faut retrouver. Pourrez-vous me montrer des résultats dès ce soir ?

-     Je commence tout de suite.  

 

 Bureaux de l'Amirauté de l'Air d'Arrochelle ( surnommés le "Triple A"), dans la Cité de la Serre, à Groffliers. 22 juin. 

 

EP4-12.JPG 

 

-         J’ai rendez-vous avec l’Amiral Enondradel.

 

EP4-13.JPG

 

EP4-14.JPG 

 

-         Bonjour, Commandant Salicorne. Voulez-vous un morceau de raisin sec ? ...Je voudrais que vous m'éclairiez sur ce qui se passe... Ces... poupées... Elles foutent le bordel, disons-le franchement. La situation crée un malaise général, … Il nous faut une solution.

-         Je l’ai. Le Poste principal a fait des recherches sur leur propriétaire, et nous l’avons retrouvée et localisée. A Charenton, près de Paris. Je propose, si vous êtes d’accord, de demander à un de nos Grands Protecteurs de conduire une expédition, en voiture, jusque là-bas. Ensuite, un Gecko ira déposer les poupées dans l’appartement de cette femme, Florence Garnier. Après ça… Le reste ne nous regarde plus. Voilà pour les poupées. De son côté, la section scientifique va continuer ses recherches sur le conditionneur.

 

EP4-15.JPG 

 

-         C’est parfait. L’idée est très bonne. Je m’occupe de ça. Prévenez-moi du moment où vous jugerez utile de les évacuer.

-         Le Professeur Gélagnac a demandé un délai de 2 semaines. Disons… le 7 juillet... Amiral, j’ai encore ceci à vous soumettre…

 

  EP4-16.JPG

 

-         …Vous demandez votre mutation ? Vous êtes Commandant du Sasgarion depuis à peine 9 mois… Et vous avez donné toute satisfaction aux services autant civils que militaires… Y compris dans la gestion de cette crise. vous êtes un héros, n'ayons pas peur des mots !

-        ..."Peur des mots ?"... Justement, cette histoire de mots est un révélateur, pour moi. La vie de Commandant de la Cité Volante est très compliquée. J’ai envie d’autre chose.

-         Oui, naturellement, nous avons tous envie d’autre chose… Et donc, vous voulez postuler à bord du second vaisseau, qui sera opérationnel en juillet... Le "Marwenanges" est plus petit et moins fonctionnel. Moins confortable aussi. Il n’aura qu’une centaine de membres d’équipage et sera affecté à des missions d’exploration et de surveillance. Mais nous avons déjà un officier resp…

 

EP4-17.JPG

 

-         Je voudrais juste faire partie des officiers. Je ne revendique aucune responsabilité particulière.

-         …Vous ne voulez plus être Commandant ?...  Eh bien… Mon univers chavire… A quoi bon faire partie de l’élite de notre société si les Commandants ne veulent plus commander ?...

-         On se fait tellement d’idées sur l’élite…

-         Oui, je vois ça ! …Bien-bien-bien… Je ne vous promets rien, mais l’Amirauté va débattre de cette question et vous aurez une réponse dans une semaine. Si elle est favorable, vous aurez ensuite un mois pour accueillir et préparer votre successeur. Essayez de ne pas trop le décourager !

-         Merci, Amiral.

 

EP4-18.JPG 

 

-         Mademoiselle Ucisto… Pourriez-vous appeler le Colonel Diroise, s’il vous plaît. Je voudrais le voir aujourd’hui, si c’est possible.

-         Le Colonel est justement dans nos locaux. Je vais le chercher. Et, Monsieur, ce ne sera plus « Mademoiselle », ne vous en déplaise. Ce sera « Isabelle », ou « Madame », ou  « Camarade », ou « Citoyenne », ou même « Eh, Machine !» si vous voulez, mais plus « Mademoiselle ». C’est comme ça.

 

 EP4-19.JPG

 

-         …Ah bon ? Vous aussi ?... Mais qu’est-ce que vous avez toutes ? Vous aurais-je déjà paru un tant soit peu sexiste par inadvertance ?... La magie des ces poupées à la con serait-elle contagieuse ? Elle circule dans les climatiseurs, c’est ça ?

-         Ce n’est pas de la magie, c’est un principe ! Vous devriez donner l’exemple de l’honnêteté morale et du politiquement sain, après tout, vous faites partie de l’élite.

-         On se fait tellement d’idées sur l’élite… Bon… Ben… Machine, allez chercher Diroise, s’il vous plaît…

 

EP4-20.JPG

 

-         …Crétin…

 

  Un appartement de la cité, le 6 juillet 2014.

 

EP4-21.JPG 

 

-         Drelin-drelin ! Ils ne m'entendent point ! Drelin-drelin ! Toinette ! Drelin-drelin ! Est-ce possible de laisser... 

 

 EP4-22.JPG  

 

-     ...Un pauvre malade comme ça tout seul ? Drelin-drelin-drelin !... Drelin-drelin ! Ils ne m'entendent point ! Drelin-drelin ! Toinette !...

 

 EP4-23.JPG

 

-         Drelin-drelin ! Est-ce possible de laisser un pauvre malade comme çà tout seul ? Drelin-drelin-drelin...

-     Ta gggueule ! 

 

EP4-24.JPG 

 

-      Drelin-drel... Tnit !

-         Mmm… C’est vous ? Qu’est-ce qui vous prend de me réveiller si tôt ?

-         Il est 9h30, Monsieur.

-         Eh oui, c’est inadmissible. Ne refaites plus jamais ça, mon vieux...

 

EP4-25.JPG 

  

-         Monsieur, j’ai des informations sur les poupées. L’Amirauté se prépare à les envoyer à Paris.

-         …Paris ? Pourquoi ?

-         Ils ont retrouvé la propriétaire du Sac-à-soucis et ils veulent renvoyer les bestioles là-bas. C’est pour demain matin et je viens d’être prévenu. Par chance, c’est moi qui vais diriger le transfert. Un Gecko décollera à 10h00 pour Berck, où Monsieur Caudevelle nous attendra avec sa voiture. Nous ferons la route... par la route. 

 

EP4-26.JPG 

  

-         C’est une fâcheuse nouvelle… Nous devons accélérer nos plans. Tout notre groupe doit se réunir ici à midi. L’idéal serait que certains regagnent leur poste aussitôt après.

-         Nous serons tous prêts.

-         Merci encore, Belledune. Vous faites du bon travail et notre organisation saura s’en souvenir.

-         J’y compte bien : Je ne détruis pas ma carrière gratuitement. Et je serai ravi de voir disséquer une de ces saletés.

-         A tout à l’heure, Major.

 

EP4-27.JPG 

 

EP4-28.JPG

 

-         Nous avons fait monter Gecko 11 sur la piste 2.

-         Très bien. Merci. Voilà… Vous allez pouvoir embarquer.

-         Dire que nous allons retrouver Florence, grâce à vous ! Nous avons encore du mal à y croire, après avoir tant attendu !

-         Je m’en doute… Vous allez reprendre naturellement votre place, c’est tout le mal que nous vous souhaitons. Mais ne cherchez plus à supprimer des mots. Les gens passent leur temps à les chercher, parfois, ils les choisissent… Laissez-leur une chance de contrôler le choix des mots qui leur conviennent et conviennent à leur entourage. Une simple erreur ou un malentendu peuvent se corriger seuls avec d’autres mots, sans qu’on ait besoin de les dicter. A condition d’avoir un peu de jugeote, bien sûr…

 

 EP4-29.JPG

 

-         Nous n’oublierons pas. Nous regrettons ce qui s’est passé. A vouloir trop bien faire, nous sommes allées trop loin. Voilà ce qui arrive quand on passe son temps à cogiter.

-         Nous comprenons. Personne ne vous en veut. Il est possible que les effets de la magie soient temporaires et nous travaillons sur cette hypothèse. Avec l’aide de Sandra.

-         Oui, rentrez chez vous en paix. Je suis sûre que tout ira bien.

 

EP4-30.JPG 

 

-         Bonne chance à vous tous, les mini-amis !

-         Bon retour !

 

  EP4-31.JPG

 

EP4-32.JPG

 

-         Leur réapparation va sembler bien miraculeuse… Pour autant, j’espère qu’elles ne finiront pas à la poubelle !

-         Ce que j’espère, c’est que cette dame ne va pas les remettre sous son oreiller. Leur réponse  risque de ne plus être celle qu’elle attendait, pour elle et son mari…

-         Son mari ?... Non... Sur plusieurs services internet, elle a coché la case « Mademoiselle ».

 

 EP4-33.JPG 

 

-         Drôle d’histoire, Monsieur Ikass… Une fois de plus, notre route a croisé des phénomènes étranges qui nous ont bien mis à l’épreuve… Et ce n’est sûrement pas fini !

-         Oui… Quand on y pense, ça jette un froid…

 

 

 EP4-34.JPG

 

EP4-35.JPG

 

EP4-36.JPG

 

-         Eh ben, je croyais que c’était fini ? Il y a un cinquième épisode ?

-         Je ne suis pas au courant de ça. Mais vous pensiez vraiment qu’on allait en rester sur une note aussi mièvre ? Hein ?... "Bonne chance mes petits amis du petit monde enchantée, gnein-gnein-gnein-gnein-gnein..."  FATALE ERREUR !! Les petits hommes peuvent être aussi compliqués et retors que les Grands…

-         Pourquoi cet enlèvement ?

 

 EP4-37.JPG

 

-         Parce qu’à notre sens, les recherches scientifiques ne sont pas terminées. Elles vont prendre un autre tour. Nous voulons jouer à la poupée, nous aussi… Voyez-vous, j’aime percer les secrets des tours de magie. Et à propos de percer, ce que j'aime par dessus tout, c'est...

 

EP4-38.JPG 

 

-         …Jouer avec des épingles !

 

 

 

  EP4-39.JPG 

 

 

 

FIN 

Partager cet article

Repost 0
Published by SASGARION
commenter cet article

commentaires